oche de Vic.com. beynat, Beynat, actualité beynat, infos beynat,corrèze, Miel, étang de Miel, hameaux, BBM, Associations Beynat, Communauté de communes de Beynat, OT Aubazine Beynat, fête de la châtaigne, confrérie corrèze, pavillon bleu

Accueil

Maison du département

Commerces

Archives

Beynat

En Bref

Horaires mairie

Lundi de 14h à 17h
Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Samedi de 8h30 à 12h00

Le Sirtom de la Région de Brive vous rappelle l’organisation concernant les jours fériés : 

Si votre jour de collecte « tombe » un jour férié :

la collecte est reportée ou avancée au mercredi de la même semaine

Exemples :

Jour férié lundi ou mardi : collectes reportées au mercredi

Jour férié jeudi ou vendredi : collectes avancées au mercredi

 

La pêche miraculeuse





Si les conditions, samedi, pour l'ouverture de la pêche à la truite étaient données par tous comme idéales, il en est certains qui ont su en tirer profit.

Les beynatois Philippe Auriat et Paulo Merle ont fait une bien belle prise dans les eaux de la Dordogne. La truite Fario qu'ils ont sorti, dès les premières heures de la matinée a des mensurations de rêve: 2.8 kilos pour 67 cm !

Comme tout bons pêcheurs, les deux copains ne sont pas peu fiers de leur prise et ne manquent pas de narrer les conditions quelque peu sportives dans lesquelles ils ont sorti l'animal des eaux poissonneuse de la rivière espérance.



_____________________________________________

Asuivre...

La Boutique des Artistes

Du 21 Novembre au 21 Janvier

Attendue avec impatience depuis le décrochage d'Au Bonheur des Dames il y a quelques semaines à peine, la galerie d'Art contemporain Asuivre... dévoile sa nouvelle exposition.


C'est toujours avec la même ferveur que la galeriste Cathy Murat accueille de nombreux artistes dans l’univers unique de sa galerie de la Grand'rue à Beynat.


Ce ne sont pas moins quatorze artistes qui exposent leurs nouveautés du 21 novembre au 21 janvier 2018. Peintures, sculptures, mosaïques, assemblages, verre, lampes...un élan artistique sans précédent pour la petite galerie qui déjà vu se succéder des artistes prestige. Lorsque, entre deux autres expos aux quatre coins de la planète, peintres, verriers, sculpteurs...font une halte à Beynat, Asuivre...prend peu à peu ses lettres de prestige



En cinq années d'existence, la galerie d'Art contemporain a su prouver que l'art, avait aussi ses amoureux, ici même au cœur des paysages du Sud Corrèze, bien loin de la cohue des centres villes et des grandes structures impersonnelles.


Si nombre de ces artistes à la renommée internationale, n'ont pas toujours le temps de s'appesantir sur les réseaux locaux, séduits par cette initiative audacieuse, par le dynamisme et la passion de Cathy, ils exposent bien volontiers leurs œuvres Asuivre...


La Boutique des Artistes est ouverte du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00.

Les samedis et dimanches de 10h00 à 12h00.

En dehors de ces horaires, la galerie sera ouverte sur rendez-vous : 06,42,36,57,03,

_____________________________________________________________________________

Une aire de jeux à ciel ouvert

Alors que la récréation est sensée être un lieu de détente, elle se transforme parfois en terrain de conflit où le centre est occupé par des jeux de ballons que s’octroient les plus grands. Les plus jeunes en sont exclus et les filles n'ont que rarement le droit d'y prendre part.

Aux Lucioles à Beynat, la cours de récréation a été repensée, tel un espace urbain pour que chacun puisse trouver sa place, générer plus de mixité et laisser libre cours à son imagination.

Une idée novatrice portée depuis la rentrée scolaire par l'Association des Parents d'élèves toujours soucieuse du bien-être des enfants.

Ça Marche !!!

Après avoir longuement planché sur la question avec les enseignants, fait le tour des différents concepteurs d'aménagements, étudié les faisabilités financières... l'idée a fait son chemin et est passée de simple projet à la concrétisation. Hier matin, les enfants ont pu découvrir une cours de récréation transformée en une aire de jeux géante à ciel ouvert.

Le bitume noir est devenu multicolore avec des jeux dont les thématiques stimulent l'imagination des enfants. Bien loin des simples marquages à la craie, la technologie Playform et ses dalles écologiques thermocollantes sont prises d'assaut par des écoliers qui en oublieraient presque leurs billes et leurs ballons...

Un financement collectif

Si c'est l'association des parents d'élèves qui a porté le projet, elle en a aussi assuré une parti du financement grâce aux bénéfices de la kermesse de fin d'année, de la vente de chocolats... Afin de boucler son budget, l'APE a pu trouver d'autres financements auprès des municipalités de Beynat, d'Albignac et de Ménoire, mais aussi du Crédit Agricole.

Un projet mené à son terme par une association structurée et dont l'intégralité des élèves du groupe scolaire des Lucioles peut à présent profiter. PlayForm est aussi un support de travail pour les enseignants et le périscolaire.

__________________________________________________________________

Au Bonheur des Dames
Jusqu'au 10 Septembre

Depuis le 7 juillet et jusqu'au 10 septembre prochain, la Galerie d'Art contemporain Asuivre..., au bas de la Grand'Rue, met en scène quelques unes des oeuvres de la peintre Cacou, du designer Pascal Lapeyre et de Patrick Scibor.
Une exposition fraîche et vitaminée qui rend un hommage appuyé au style vintage qui fait un retour en force en matière de déco.
Des peintures, du mobilier, des luminaires et une ambiance unique dans ce lieu unique qu'est la Galerie d'Art Asuivre...
Si certains lieux touristiques voient fleurir des galeries durant la saison estivale, Asuivre... est un lieu à part puisque la Galerie est ouverte toute l'année et qu'elle fait la part belle à des artistes régionaux qui, pour la plupart sont des "pointures internationales".
Si leurs noms raisonnent sur la scène artistique mondiale, ils sont encore parfois méconnu d'un public local qui peine à concevoir que ces femmes et ces hommes de talent, le plus souvent très discrets, vivent et travaillent là, tout prés de chez eux.
Amoureuse , au bas de la Grand'Rue, met en scène quelques unes des oeuvres de la peintre Cacou, du designer Pascal Lapeyre et de Patrick Scibor.
Une exposition fraîche et vitaminée qui rend un hommage appuyé au style vintage qui fait un retour en force en matière de déco.
Des peintures, du mobilier, des luminaires et une ambiance unique dans ce lieu unique qu'est la Galerie d'Art Asuivre...
Si certains lieux touristiques voient fleurir des galeries durant la saison estivale, Asuivre... est un lieu à part puisque la Galerie est ouverte toute l'année et qu'elle fait la part belle à des artistes régionaux qui, pour la plupart sont des "pointures internationales".
Si leurs noms raisonnent sur la scène artistique mondiale, ils sont encore parfois méconnu d'un public local qui peine à concevoir que ces femmes et ces hommes de talent, le plus souvent très discrets, vivent et travaillent là, tout prés de chez eux.
Amoureuse et passionnée d'art contemporain, c'est ce concept que la galeriste Cathy Murat s'attache à promouvoir depuis maintenant quelques années. Et ça marche!
Au fil des ans, Asuivre... s'est fait un nom, une réputation, et les amateurs d'art, tous aussi discrets que les artistes, ne s'y trompent pas, venant parfois de loin pour trouver là des oeuvres uniques.
La Galerie Asuivre... est ouverte du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00. Samedi et dimanche 10h00-12h00. En dehors de ces horaires sur rendez-vous.

Renseignements: 06.42.36.57.03.
___________________________________________________

Les troubles du sommeil
Jeudi 4 Mai

Parce qu'il est une des composantes essentielles de notre vie depuis notre naissance, le sommeil, avec l'âge, les mauvaises habitudes, mais aussi le stress et une multitude d'autres facteurs peut être altéré.

Nous sommes aujourd'hui nombreux à souffrir de troubles du sommeil dont les conséquences en matière de santé mais aussi d'humeur peuvent être lourdes.
Enfants comme adultes, nous devons tous chercher les causes de nos troubles du sommeil. Afin de répondre à toutes les questions que l'on peut se poser concernant ces troubles du sommeil, la caisse locale de la MSA, en partenariat avec l'association des Familles rurales propose une soirée débat autour des troubles du sommeil jeudi 4 mai prochain à 20h30 à la Maison du département du Beynat. cette soirée animée par Clara Ferrière de l'IREPS est gratuite et ouverte à tous.
_______________________________________________

Entre 2 Asuivre...Jusqu'au 21 Juin

La Galerie d'Art contemporain Asuivre...propose jusqu'au 21 juin. Entre 2 met en scène les oeuvres de la céramiste Lise Arcangeli et du sculpteur Gérard Colas.


Cette exposition qui a d'ors et déjà rencontré un vif succès vendredi soir lors du vernissage. Cathy Murat nous propose là deux artistes dont les oeuvres, particulièrement colorées, nous plongent dans un univers fanstasmagorique d'une grande pureté.
Quand l'art de la mosaïque traverse les âges pour nous offrir ses savoir faire ancestraux minimalistes et modernes à la fois, les œuvres de Lise Arcangeli laissent entrevoir un travail d'orfèvre.
Quant aux assemblages de Gérard Collas, ludiques et colorés, ce sont là aussi des œuvres uniques dont on se lasse pas tant elles sont riches de détails inattendus. Intemporelles et gaies, décalées et complexes elles sont le reflet d'une nouvelle génération d'artistes décomplexés.
Balades une expo à découvrir jusqu’au 21 Juin 2017 du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00 (le week-end sur rendez-vous)
Galerie d'Art Asuivre...Grand'Rue-19190 Beynat- Tel: 06.42.36.57.03.
Ouvert toute l'année du mardi au vendredi 10h00-12h00 et 15h00-17h00 ______________________________________________________________

Don du sang

Vendredi 14 Avril

La prochaine campagne de prélèvement du Don du Sang à Beynat aura lieu au foyer Demarty aura lieu Vendredi 14 Avril prochain entre 15h30 et 19h30

______________________________________________

Loto du Collège

Samedi 25 Mars

Le Cercle des élèves du collège Amédée Bisch de Beynat organise son traditionnel loto qui aura lieu cette année samedi 25 Mars à partir de 20h00 au Foyer Demarty.

Toujours aussi richement doté, ce loto a pour vocation d'assurer une partie du financement des différents voyages et sorties pour les élèves, organisés tous les ans au sein du collège.

Les organisateurs vous y attendent nombreux dans une ambiance conviviale et tiennent à remercier tous les bénévoles ainsi que les généreux donateurs qui se sont investi à leurs côtés. _____________________________________________________________

Café rencontres.

Un beau succès

Organisé au sein de la pharmacie par Lionel Bockaert et Catherine Buf, sophrologue et infirmière, ce premier café rencontres n'a pas démérité.

Bien que destiné à libérer la parole des aidants, à les aider à affronter les difficultés d'un quotidien lourd et douloureux psychologiquement, mais aussi à échanger des expériences...cette rencontre a réuni, outre des aidants, des malades, d'anciens aidants...

Ce groupe de parole ouvert à tous et gratuit est amené à se tenir en moyenne une fois par mois.

Le prochain Café Rencontres, toujours orienté autour de l'aide aux aidants aura lieu, à la pharmacie lundi 10 avril prochain de 14h30 à 16h30. ________________________________________________________________________________

Café rencontres.

Pour aider les aidants

Lundi 13 Mars

Lundi 13 mars de 14h30 à 16h30, c'est au sein de la pharmacie Bockaert que se tiendra le premier Café rencontres animé par l'infirmière et sophrologue Catherine Buf.

Le but de cette première rencontre gratuite et ouverte à tous est de partager et d'échanger autour de la maladie, du handicap ou du vieillissement d'un proche.

Amour sans faille, elles et ils sont les super héros d'un quotidien lourd et douloureux.

Véritable temps de partage, d'échange, mais aussi d'informations, ce Café Rencontres se veut être aussi un sas de décompression pour tous les aidants.

Déculpabiliser, prendre du recul, apprendre, comprendre, oser s'exprimer sans le moindre jugement et rompre avec l'isolement.

Renseignements : 06,09,63,06,05,

____________________________________________________________________

Conférence La Protection juridique pour qui et pourquoi?

 

Vendredi 3 Mars

La protection juridique : pour qui ? Pourquoi ? Laurent Lasfargue et Jérôme Labrunie du cabinet AXA de Beynat organisent Vendredi 3 mars, à partir de 18h30 au Foyer Pierre Demarty, une conférence sur la Protection juridique. Un avocat et des spécialistes de la Protection juridique viendront vous expliquer en détail le principe de cette assurance. Cette conférence ouverte à tous sera clôturée par un pot de l'amitié.

La protection juridique permet à un assuré d'être représenté et défendu par son assurance dans une procédure de justice qui l'oppose à un tiers.

Elle facilite le règlement des litiges qui trouvent bien souvent une solution amiable. Selon le contrat souscrit, la protection juridique s'étend aussi à votre famille et vous permet d'être protégé dans les litiges de la vie courante, mais aussi professionnelle, privée, notoriété ou achats sur Internet...

Pour quoi faire ?

Parce que nos habitudes de consommation, nos modes de vie, et la société en général évoluent, les compagnies d'assurances vous proposent des produits adaptés à nos quotidiens. Bien que proposée régulièrement aux assurés, la Protection Juridique demeure malheureusement encore un produit méconnu mais qui s'avère cependant indispensable.

Conflit de voisinage, différent avec un artisan, un propriétaire, un locataire ou une copropriété, produit non conforme à la réception, divorces, familles recomposées, conflit avec un employeur ou un salarié, rédaction ou validation d'un contrat...les sources de conflit sont nombreuses et les recours à un juriste sont nombreux.

Pas toujours au faite de la Loi qui vous protège, impossibilité de discussion, spoliation, pas les moyens de vous offrir un avocat...autant de sources d'angoisse et stress qui peuvent largement être évitées en ayant recours à la Protection Juridique.

Il s'agit en gros de vous offrir les services d'un avocat, d'un huissier de justice et /ou d'un expert (immobilier, automobile, médical...) qui va vous représenter et défendre vos intérêts.

Pour qui ?

Aujourd'hui presque toutes les compagnies d'assurances, voire même les banques sont à même de vous proposer une assurance de Protection Juridique. Que vous soyez professionnel, particulier, en couple, en famille ou solo, en extension à des contrats déjà existants ou en contrat indépendant, il est facile de se protéger avec un contrat « sur mesure » pour seulement quelques euros pas an.

Attention toutefois à ne pas vous méprendre, la Protection juridique n'a rien à voir avec la responsabilité civile. Dans le cadre de la responsabilité civile, votre assureur prend en charge la réparation des dommages causés à un tiers.

Dans le cadre de la protection juridique, un avocat vous conseille et /ou prend votre dossier en charge. Les frais et honoraires nécessaires au règlement du litige sont pris en charge par votre assurance (dans la limite des contrats souscrits).

Vous conservez généralement le libre choix de votre avocat. Dans tous les cas, avant de souscrire une assurance Protection Juridique, vous devez bien lire les conditions générales du contrats, vous assurer des domaines d'intervention couverts, des garanties en option, du montant des frais pris en charge et des limites de garanties (exclusions, seuils d'intervention...)
________________________________________________________________

Un Trail qui bouge

Si certains s'endorment dans une forme d'immobilisme dictée par des traditions, ce n'est pas le cas du Trail des Châtaigniers qui prouve que l'on peut faire perdurer une manifestation en s'adaptant aux attentes de chacun.

Initialement programmé fin août depuis de nombreuses années, cette grande manifestation sportive passe à l'heure d'hiver pour attirer plus de concurrents et amener un vent nouveau à Beynat.

Organisé par l'Union des Associations sportives de Beynat ce Trail «nouveau cru» ne change pas seulement de date, mais il propose une compétition plus adaptée avec des tracés renouvelés qui offrent des paysages somptueux et variés tant sur la commune de Beynat que sur celle de Sérilhac, traversée pour l'occasion.

Composés à 90% de chemins (compétition inscrite au challenge MLK), les deux parcours de 13 et 23 kilomètres, prennent leur départ dans le bourg du village et non plus à Miel.

Deux randos VTT (23 et 40 km) amèneront, elles les cyclistes vers Roche de Vic et Miel.

Quant aux simples randonneurs pédestres et autres familles, ils auront aussi la possibilité de découvrir le patrimoine local encadrés par Arnaud Reynier et Fabrice Rioux, spécialistes de la faune et de la flore locale (6 kilomètres).

Un grand repas tartiflette sera offert à tous les participants au Trail à l'issue de cette course.

Inscriptions15€(ou 17€ le jour J) pour les trails;

10€ pour les randos VTT (gratuit pour les moins de 16ans)

8€ pour la marche (gratuit pour les moins de 12ans). 

Des repas supplémentaires seront vendus au prix de 8€ (4€ pour les enfants).

Les départs seront donnés comme suit:

9h pour le trail de 23km,

9h30 pour la randonnée pédestre,

9h45 pour le trail 13kilomètres et 10h pour lamarche.

Plus de renseignements au 05.55.85.97.82 ou sur  trail-des-châtaigniers.com

_____________________________________________________________

Réparer les vivants

Vendredi 27 Janvier

Le Don d'organes en question

Si dans notre civilisation le rapport à la mort est assez complexe et toujours douloureux, c'est sans doute une des raisons pour lesquelles, le Don d'organe demeure encore tabou. Et pourtant...

Alors que les Beynatois sont toujours plus nombreux à donner leur sang depuis quatre ans maintenant que les collectes sont mise en place avec une soixantaine de dons à chaque campagne de prélèvement, la question du don d'organe se pose légitimement à chacun de nous.

Depuis le 1er janvier dernier, la loi a changé et, à part opposition claire, nous sommes tous considérés comme des donneurs potentiels.

Si évoquer la greffe est toujours plus simple que le don, l'un ne va pourtant pas sans l'autre.

Afin de mieux comprendre une démarche qui s'avère toujours particulièrement douloureuse, France ADOT, la municipalité de Beynat, la Maison de Santé pluridisciplinaire de Beynat, Ciné+, et les Amis de Beynat, vous proposent Vendredi 27 Janvier prochain une soirée consacrée au Don d'organe. Notez que cette soirée est gratuite.

A 20h30, projection du très beau film de Katel Quillévéré Réparer les vivants, un film sorti en novembre dernier avec, entre autre, Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim et Anne Dorval. Un film d'une justesse incroyable bien plus orienté vers la vie, l'espoir que vers la mort, adapté du best seller de Maylis de Kerangal.

Cette projection sera suivie de l'intervention des représentants de France Adot 19 qui répondront à vos questions et feront un point sur les évolutions législatives relatives au Don d'organe. La soirée s'achèvera autour de quelques collations.

____________________________________________________________________

Les barjots ont leurs supporters

Jeunes et moins jeunes, des poussins aux seniors, ils étaient tous là hier soir à donner de la voix pour soutenir et encourager les Barjots.

Eux, ce sont les membres, joueurs et joueuses du HBCPB. Si à Beynat, le Hand n'est pas la discipline reine, le jeune club a ses adeptes, tous les ans plus nombreux. Un club pour se défouler, se rencontrer, s'amuser, échanger.

Ils s'étaient tous donné rendez-vous hier soir chez JF au Coeur d'Etable pour soutenir les bleus en chemin vers un sixième titre de champions du monde après leur victoire contre l'Islande 31 à 25. Nul doute qu'ils donneront encore de la voix jeudi soir pour la demi-finale contre la Slovénie.

________________________________________________________

Thomas Capelas Champion de France

A force de passion, de persévérance et d'abnégation, il l'a fait : Thomas Capelas est Champion de France de judo junior en moins de 73 kilos.

Formé au club de Beynat, et après un bref passage au Centre de sport étude de judo de Limoges, Thomas est licencié à l'UJBCL.

A 19 ans il décroche une médaille d'or amplement méritée il y a quelques semaines à l'Institut national du Judo à Paris, fruit d'un travail incessant et d'une volonté de fer. En plus de la technique qu'il a du acquérir au fil des ans sur les tatamis, Thomas fait preuve d'un mental d'acier. S'il y a le combat sur le tatamis, comme tout sportif de haut niveau il doit gérer les pressions extérieures, les tentations, conjuguer aussi avec une entrée dans la vie professionnelle, gérer sa carrière de judoka et sa vie privée...

Des contraintes permanentes pour ce jeune homme qui fêtera ses 20 ans en avril prochain. Sapeur pompier volontaire au sein de la caserne de Beynat, rigueur est une de ses qualités, formé depuis l'âge de 11 ans à la discipline, Thomas ne vise que l'élite, autant sur les tatamis que dans sa vie professionnelle où il veut devenir pompier pro.

Bien conscient d'être un exemple pour les enfants qui évoluent au Club de judo local comme à l'UJBCL, il amène souvent à ces jeunes son expérience, sa bonne humeur avec beaucoup d'humour et de simplicité.

Il est aussi un bel exemple de réussite pour son frère Thibaut qui marche sur les traces de son champion de frère. Bravo Thomas pour tes performances, mais aussi félicitations à Agnès et Alban pour avoir permis à leur fils d'atteindre de tels sommets.
__________________________________________________

Des Voeux, des travaux

En ce début d'année, les beynatois étaient conviés par Monsieur le maire et l'ensemble du conseil municipal à la traditionnelle cérémonie des vœux et au partage de la galette.

Un moment convivial qui a permis à Jean-Michel Montheil de faire un bref bilan des réalisations de 2016 et de présenter les travaux et projets de 2017. Après avoir présenté ses vœux à l'assistance et accueilli les nouveaux arrivants il a brièvement exposé les nouveaux enjeux d'un redécoupage administratif qui place Beynat au cœur d'une nouvelle communauté de communes de quelques 14 000 habitants.

Si en ce début 2017 la liste des réalisations municipales de l'année écoulée est encore longue, on peut tout de même retenir la réfection complète et totale de la digue de Miel, la création et l'inauguration de la Maison du Cabas et de son espace muséographique, les travaux d'entretien et d'embellissement de l'école, la modernisation de l'éclairage du stade, la mise en œuvre de la Zone Artisanale du Peuch, les travaux de voirie et d'élagage, la réfection de deux entrées du bourg, l'achat d'un tracteur... le tout en auto-financement. Mais les investissement ne sont pas que matériaux et l'ensemble de l'équipe municipale ne peut aussi que se féliciter de l'implication des beynatois au sein de leur village. Ainsi, les enfants des écoles ont ils une part active dans de nombreuses animations locales (accordéon passion, Fête de la Châtaigne...).

Notre village a aussi été le théâtre de deux foires aux bestiaux à succès. Le chemin de Puy de Noix a été classé au PIDPR, Beynat s'est vu honoré d'une seconde fleur au rang des Villes et Villages fleuris, la saison touristique a été bonne...

Quant à 2017, elle va commencer «sur les chapeaux de roues» avec dès la semaine prochaine, les premiers coups de pelleteuse qui donneront le coup d'envoi des travaux de la Halle en plein centre bourg; halle qui devrait être achevée pour les premiers marchés de Pays début Juillet.

S'en suivra dès le début de l'été la création de 7 logements seniors via Corrèze habitat face à la Maison du Cabas. Tout au long de cette année les travaux de voirie et d'élagage se poursuivront, ainsi que ceux du nouveau cimetière...

Du côté des animations, une nouvelle version du Trail des Châtaigniers va se faire jour mi-février, la 25 ème édition de la Fête de la Châtaigne se tiendra en octobre prochain, Beynat sera ville de départ pour le Téléthon 2017...

Voilà encore une cérémonie des vœux qui s'est achevée dans la convivialité autour d'un verre et de la traditionnelle galette des rois.

____________________________________________________________________

Des voeux chaleureux à l'EHPAD

Parce que les cérémonies de vœux sont toujours des moments privilégiés d'échange et de convivialité, les résidents de l'EHPAD de Beynat ont été réunis afin de recevoir et d'offrir à leur tour des vœux sincères.

Tout le personnel, mais aussi de nombreux visiteurs, des familles, des intervenants... étaient réunis en ce début Janvier autour des pensionnaires pour recevoir les vœux chaleureux de la directrice de l'établissement, Madame Annie Pescher.

Une cérémonie de vœux qui a aussi été, pour Madame Pescher l'occasion de revenir sur quelques moments privilégiés qui ont jalonnés la vie des résidents en 2016, comme par exemple le barbecue d'été ou bien encore le repas de Noël.

Elle a profité des ces instants de partage pour souligner le travail formidable de tout un personnel entièrement dévoué au bien être et à la sécurité de ces femmes et de ces hommes qui ont, en leur temps écrit à leur manière l'histoire de nos familles, mais aussi de nos villages.

Cette cérémonie s'est achevée par le partage convivial, dans une ambiance enjouée et bon enfant, de la galette et d'une petite coupette pour fêter dignement cette nouvelle année qui s'ouvre à l'EHPAD de Beynat.

_____________________________________________

Les Chocolats by Capelas

Si Noël est la fête des cadeaux en tous genre, elle est aussi la fête de la gourmandise où chacun se laisse aller avec délectation.

Les fêtes de fin d'année restent, avec Pâques, des moments privilégiés pour tous les fondus de la tablette, les accros du cacao, les mordus du chocolat... Si (selon le syndicat du chocolat), 80% des 105 500 tonnes de confiseries au chocolat vendues tous les ans en France le sont en grandes surfaces, il ne s'agit là que chocolat industriel.

Au cœur même du village de Beynat, notre boulanger pâtissier Alban Capelas en a fait une de ses spécialités. Depuis quelques années maintenant, à force d'observation, d'écoute, de travail et de gourmandise, il a su tirer son épingle du jeu et attirer tous les ans une clientèle fidèle de gourmands.

Dans la vitrine réfrigérée, les bouchées gourmandes aux différents arômes font le bonheur des petits et des grands. Que ce soit pour une occasion particulière ou pour un simple plaisir personnel, les chocolats Capelas sont fabriqués à Beynat dans le labo tout neuf au sein même de son arrière boutique.

Recettes nouvelles, moulages sans cesse renouvelés, travail quotidien, les chocolats d'Alban ne sont pas préparés des mois à l'avance, mais de manière régulière. S'il est vrai que les grandes boites qui ornent les rayons des supermarchés représentent une attractivité au moment de Noël, cela n'a rien de comparable avec l'achat de ces précieuses friandises savamment choisies en boutique.

Comme le souligne justement Alban «Si vous regardez le prix au kilo, vous serez surpris de voir que nos chocolats maison ne sont pas plus chers. Ici, on prend le temps de vous détailler chaque produit, chacun compose son assortiment à sa guise, selon ses goûts ou pour personnaliser un cadeau. L'emballage, soigné, est certes plus petit que celui des grands industriels, mais au moins vous achetez du chocolat.Lorsque vous allez l'offrir, vous serez capable d'expliquer votre choix. Il est vrai que l'on ne s'attend pas forcément à trouver des chocolats maison à la campagne, on croit toujours que l'on n'en trouve que dans rues piétonnes des villes, mais non, gourmandise, plaisir et finesse sont des valeurs universelles».

___________________________________________________________________________________

Le Père Noël des Lucioles

C'est avec quelques heures d'avances, en ce dernier jour de classe, que le Père Noël est venu gâter les enfants du groupe scolaire des Lucioles.

En matinée, c'est au Foyer que le spectacle de magie offert pas la municipalité, a enchanté nos chères têtes blondes, tandis que l'après-midi c'est au gymnase que les enfants ont offert un très joli spectacle.

Si les parents étaient venus nombreux, c'est le Père Noël en personne qui a fait une entrée très remarquée sous les ovations des 150 élèves du groupe scolaire.Entre émotion pour les plus petits et amusement pour les plus grands, il a distribué bonbons et bisous.

Par l'intermédiaire du viel homme en rouge, l'Association des parents d'élèves a offert des jeux collectifs à l'école (planches de motricité et 2 jeux de pêche aux canards pour les maternelles, et pour la cour des primaires: un puissance 4 géant, 2 jeux de lancer, 1 morpion géant et 1 jeu de dames géant!).

Un grand bravo aux enseignants et aux enfants pour la qualité du spectacle, mais aussi aux bénévoles de l'APE pour le goûter et les cadeaux.

______________________________________________________

Plus de 4 000 € pour le Téléthon

Si le chiffre de 4 100€ a de quoi faire rêver, il est cependant inférieur à celui de l'année dernière, à l'instar des résultats enregistrés au niveau national.

Les beynatois et les habitats du Canton peuvent cependant être fiers de ce montant, goutte d'eau qui va faire avancer la recherhe.

Bien plus qu'une manifestation carritative, le Téléthon est avant tout un moment convivial.

Cette année encore, des associations de Lanteuil et de sérilhac se sont jointes à celles de Beynat pour donner vie à ces trois jours menés tambour battant par toute un équipe de bénévoles réunis autour de Bernard Eymat et de Jean-Michel Monteil.

_____________________________________________________________________________

Au dernier Conseil municipal

Vie politique

Démission d’un conseiller

Monsieur le Maire informe l’assemblée du courrier en date du 29 octobre 2016 de Madame Nelly LAPEYRE par lequel elle démissionne, pour raisons professionnelles, de ses fonctions de conseillère municipale.
On ne peut que regretter cette décision, madame LAPEYRE s’investissant beaucoup dans ses fonctions.

Le Conseil Municipal prend acte de cette démission et décide de procéder à son remplacement dans les diverses commissions dans lesquelles elle avait été élue à savoir: vie culturelle-communication et patrimoine, développement durable et également à son remplacement en tant que représentante suppléante à l’Association Notre Village terre d’Avenir.

Commission vie culturelle-communication et patrimoine:
Est élue  Christine CARBONNEIL

Commission développement durable:
Est élu Nils  SALTENIUS

Association Notre Village terre d’Avenir:
Après délibération, est  désignée  Lucile BIGAND représentante  suppléante à L’Association Notre Village Terre d’Avenir 

Monsieur Arnaud REYNIER devient par ailleurs conseiller délégué.

Intercommunalité

Composition de la communauté issue de la fusion des communautés de communes du Pays de Beynat, des Villages du Midi Corrézien et du Sud Corrézien avec extension à la commune d’Altillac

Le Conseil Municipal décide de fixer à 59le nombre de sièges du conseil communautaire

Fusion de syndicats

Le projet de fusion du Syndicat Intercommunal d’Equipement de la Région de Beaulieu (SIERB), du Syndicat mixte BBM Eau et du syndicat mixte des Eaux de Roche de Vic est inscrit dans le schéma départemental de coopération intercommunale.

Les éléments suivants sont proposés:
- Nom du futur syndicat fusionné: BELLOVIC

            - Siège du futur syndicat fusionné: Le clos Joli 19500 MEYSSAC

            - Nombre de délégués: 1 délégué titulaire et 1 délégué suppléant par commune
2 délégués titulaires et 2 délégués suppléants par communauté de communes, 2 délégués titulaires et 2 délégués suppléants pour la CABB.

Le Conseil Municipal approuve les propositions faites et désigne

  1. Mr  Jean-Michel MONTEIL   membre titulaire
  2. Mr  Frédéric VERGNE  membre suppléant

Travaux

Cimetière: la nouvelle tranche de travaux a débuté. Elle est réalisée par l’entreprise COLAS qui a fait l’offre la plus avantageuse.
Elle comprend des terrassements, pose de bordures, revêtement de surface et des points d’eau.

Finances locales

 Défi Robot 2017

Le Conseil Municipal accorde une subvention de 100 € pour la fabrication de prototypes (conception et fabrication de véhicules capables d’évoluer sur des parcours semés d’embûches) par les élèves de la classe de 3ème dans le cadre de leur participation au «DEFI ROBOT».

Subvention à l’Association «Les Godillots Argentacois»

Le Conseil Municipal décide d’allouer une subvention de 100 € à l’association»Les Godillots Argentacois»  pour l’achat d’un véhicule de transport pour personnes handicapées ou malvoyantes  utilisable lors de randonnées.
 
Participation achat de matériel ville de TULLE

Le Conseil Municipal décide de participer à hauteur de 50 € à l’achat de  matériel  spécialisé pour réaliser des tests (échelle d’intelligence de Wechsler pour la période pré scolaire et primaire) pour lequel la ville de TULLE fera l’avance soit 1470 €.
Ces évaluations sont  nécessaires  pour l’accompagnement des élèves en difficultés.
Actuellement il est demandé aux familles dont les enfants ont besoin de passer ces tests, de se rapprocher d’opérateurs privés qui leur facturent la prestation plusieurs centaines d’euros.

Redevance pour modernisation des réseaux de collecte assainissement

Le  tarif  de la redevance  pour modernisation  des réseaux de collecte à appliquer par m3 d’eau consommé sera de  0.245 € pour l’exercice 2017.
Cette redevance collectée par la commune  est reversée en totalité à Adour Garonne  

Biens de section

Coupe de bois section de Sabeau

Deux parcelles sont concernées pour une superficie de 1ha 59. L’une fera l’objet d’une première éclaircie, l’autre d’une coupe rase.
L’ONF est chargé de la vente du bois.

Section du Perrier

Un des locataires souhaitant faire valoir ses droits à la retraite abandonnera l’exploitation des parcelles données à bail à compter du 31 décembre 2016.
Les personnes souhaitant faire une demande d’attribution de ces terrains doivent le faire auprès du secrétariat de la mairie avant le 10 décembre 2016 12 heures.
Les personnes intéressées disposeront d’un délai de 15 jours pour déposer en mairie une demande d’attribution des terrains.
L’attribution des terrains aura lieu lors de la prochaine séance du Conseil.

Appel pour la défense du service public de la poste

Monsieur le Maire informe l’assemblée du courriel reçu le 10 novembre dernier concernant l’appel collectif pour la défense du service public de la poste dont les termes sont les suivants:
Le contrat tripartite de présence postale territoriale pour 2017-2020 est en cours de discussion entre l’État, la Poste et l’Association des Maires de France
Le contrat prévoit de ne plus solliciter l’accord préalable du Conseil Municipal pour les transformations de bureau de poste. Seul l’accord préalable du Maire serait sollicité. Si cela était acté dans le contrat cela ouvrirait la voie à un grave recul de la démocratie locale, à une absence de débat démocratique dans les instances élues et à de nombreux conflits dans les territoires. Pire, l’accord préalable du Maire lui-même ne serait plus sollicité dans plus de 2000 bureaux de poste, au profit d’une «concertation renforcée» vide de sens.


C’est une attaque sans précédent pour imposer la fermeture de très nombreux bureaux de poste qui se prépare si ce contrat est signé tel quel, en particulier dans les moyennes et grandes villes urbaines et aussi dans les communes rurales. Les directions de La Poste ont notamment pris les devants dans les grandes villes, comme Paris où Rennes où des bureaux doivent fermer et une infime partie de leurs activités être  transférées dans des commerces, sans que la concertation ou l'avis conforme des conseils municipaux ou d'arrondissements n'aient été acquis.


Le bureau de l’AMF sensibleaux mobilisations des postiers, de leurs organisations syndicales, des élus, des usagers et à notre interpellation a refusé de signer le contrat en l’état et reporté sa décision au mois de décembre, en raison de l’insuffisance du fonds de péréquation et du recul de la démocratie communale. Ce refus, qui demande confirmation, est un appui important.


Dans une société de plus en plus inhumaine, agressive, générant nombre d’inégalités nos concitoyens ont besoin de protections, de solidarités donc plus de Services Publics de qualité et de proximité.
Les évolutions du Service Public Postal impulsé par le groupe La Poste sont préoccupantes et même inacceptables. Il en est ainsi des fermetures de bureaux de poste, de réductions des horaires d’ouvertures de bureaux, de suppression de tournées de facteurs, de transfert d’activités postales dans des commerces, de réduction du nombre d’agents... Elles se traduisent simultanément par une dégradation importante du service rendu aux usagers et des conditions de travail des agents.
Il est possible de faire autrement.


C’est pourquoi, nous appelons et vous appelons à signer pour :


1. Refuser le contrat de présence postale pour 2017-2019 tel qu’il est et en élaborer un autre tourné vers l’emploi, le développement des services publics, la démocratie, notamment l’accord préalable du maire et du conseil municipal avant toute fermeture.


2. Se battre partout, pied à pied, pour empêcher toute fermeture d’un bureau de poste. Objectif: zéro fermeture de bureau de poste!


3. Demander que les CDPPT (Commissions Départementales de Présence Postale et Territoriale) soient élargies aux associations d’usagers et organisations syndicales représentatives du personnel et qu’elles soient consultées sur l’ensemble des évolutions en cours au sein du réseau postal local ou sur les réorganisations de services qui impactent les conditions de travail et le service rendu aux usagers.


4. Agir pour augmenter sensiblement les ressources du fonds de péréquation en faveur du maintien et de la rénovation des bureaux de postes


5. Agir pour maintenir et renforcer le maillage des services publics. Dans les territoires suburbains et ruraux, agir pour leur réimplantation avec une gestion démocratique et participative associant directions, usagers,élus et représentants des personnels tout en les dotant de moyens financierset en personnels publics suffisants pour assurer l'entièreté de leurs missions ce qui implique un plan de création d’emplois et de formation.


Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve les termes de cet appel

___________________________________

Le dynamisme des Lucioles

Quand l’école est une micro société
Très légèrement excentré du bourg, le groupe scolaire des Lucioles est une microsociété dans laquelle études et loisirs éducatifs permettent aux 152 enfants scolarisés de trouver un équilibre.


Des projets pour toutes les classes


Suite au Conseil d’Ecole qui s’est tenu il y a quelques jours de nombreux projets et animations ont permis de valider le dynamisme de l’établissement scolaire.

  1. Concerts JMF: 3 concerts dans l’année.
  2. Spectacle d’Isabelle Besse sur le thème de l’eau a eu lieu lors de la première période pour les classes de cycle 1 et de cycle 2.
  3. Intervention des feuillardiers: animation proposée aux deux classes de cycle2 dans le cadre de la fête à la châtaigne (jeux anciens et fabrication d’une toupie et d’un marque page)
  4. Gala de l’accordéon pour toutes les classes
  5. Créneau piscine à la piscine municipale de Brive pour les élèves de la classe de Mme Laval tous les jeudis matins du 1er décembre au 1er février.
  6. Sortie Théâtre à Tulle pour les 4 classes de l’élémentaire. Le transport et les entrées seront financés par la municipalité. Les élèves du cycle 2 y sont allés le jeudi 24 novembre et ceux du cycle 3 iront en février.
  1. Les classes de Mr Barbier et Mme Moine participeront au projet «Danse et Dis» dans l’attente de validation par l’Inspectrice.

Intervention d’un danseur pour 6 séances et production finale à Sédières.

  1. Classe de MER à La Martière (ODCV) pour la classe de Mr Barbier du 10 au 17 mars 2017. La mairie finance 30% du voyage, le Conseil départemental 40% et les familles 30%. Afin de réduire le coût demandé aux familles, Mr Barbier proposera aux parents concernés de mener une action en ce sens.

  1. Affiliation à l’USEP pour la classe de Mr Barbier: cycle escrime (rencontre à venir à Beynat), cycle handball, cycle athlétisme, cycle Orientation. Participation au concours Vendée Globe.

La classe a participé au cross du collège en début d’année.

  1. Spectacle de Noël le vendredi 16 décembre.

La mairie offre le spectacle du matin au foyer et l’association des parents d’élèves invite les parents au goûter de l’après-midi.
Tous les parents disponibles pour l’installation du matériel au gymnase sont priés de se faire connaître auprès d’Ophélie Grandchamp. La préparation commencera à 12h30.
Distribution des cadeaux par le Père Noël, les enfants qui le souhaitent pourront aller faire un bisou au Père Noël. Il aura une corbeille de chocolats à distribuer.

Du côté de la Fête de d’année, une nouvelle formule va être testée samedi 24 juin avec spectacle le matin, repas à midi et après-midi récréative. Le rendez-vous est fixé au samedi 24 juin 10h30.

___________________________________________________________________

_______________________________________

______________________________________________

Le Téléthon

2, 3 et 4 Décembre

La vente de jacynthes au profit du Téléthon a d'ors et déjà commencée à la Croisée de Beynat et à Carrefour Contact

Vendredi 2 décembre

17h00 démonstrations de judo (foyer)

20h30 Concours de belote de la chasse (foyer)

Samedi 3 Décembre

8h00 Tournoi de foot en salle (gymnase)

9h00 Départ de la course pédestre (gymnase)

12h30 Apéro-Repas sur réservation 06.07.89.42.75. ou 06.87.58.53.36. (Foyer)

14h00 Tennis de table (gymnase)

15h00 Dictée (école primaire)

20h30 Loto du foot (foyer)

A partir de 19h00 Tartiflette à emporter chez JF au Coeur d'Etable

Toute la journée au gymnase: buvette, crèpes... l'après-midi maquillages pour enfants, démonstration de tressage par les Cabas et en soirée mise aux enchères d'un cabas.

Dimanche 4 décembre

8h00 Tournoi de hand (gymnase)

8h30 rando pédestre Sérilhac/ Beynat départ du Foyer de Sérilhac

8h00 Rando VTT 25à 30km départ du gymnase

_________________________________

Des belles Balades Asuivre...

Parce que même en automne la vie est faite de couleurs, Cathy Murat a présenté vendredi soir à un public fidèle et nombreux, la nouvelle expo qui va animer la galerie d’art contemporain Asuivre jusqu’au 15 janvier.

Balades, fait la part belle à quelques unes des œuvres de la peintre Christine Bourcey et du sculpteur Michel Coste. Si les œuvres de la parisienne Christine Bourcey s’exposent dans le monde entier, celles du lotois Michel Coste restent en revanche plus confidentielles. Licenciée d’Arts graphiques, ancienne élève de l’Ecole supérieure d’Arts graphiques Met de Penninghen à Paris, Christine Bourcey a dévolue sa vie à l’Art. De Shangaï à Moscou en passant par Dubaï, Saint Petersburg ou bien encore New-York et Barcelone, la peintre expose ses œuvres aux quatre coins de la Planète. Ses toiles hautes en couleur sont un subtil mélange de transparence qui mettent en valeur des enfants, des femmes et des hommes sans visage et pourtant si expressifs…

Quant à Michel Coste, il a fait de sa vie un art. Passionné de motos, il nous présente un travail unique où l’acier le verre et la couleur s’unissent dans des œuvres magistrales. Loin du prolongement qualitatif de la customisation classique, l’artiste revisite avec sa poésie et sa délicatesse, ces engins à l’image bruyante et débridée pour en faire des œuvres à part entière dont l’aspect varie avec les reflets et les jeux de lumière.

Balades, une exposition unique Asuivre... et à voir jusqu’au 15 Janvier 2017 du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00 à Beynat. Renseignements: 06.42.36.57.03.

________________________________________

Rosace Déco: la belle surprise de cet Automne

rosace déco

Après l’ouverture l’année dernière de sa boutique en ligne, Sandrine Beaussière étend son activité avec une boutique physique. Située au bout de la rue de la mairie, la boutique Rosace déco redonne vie de la plus belle des manières à ce petit coin du bourg quelque peu tombé en désuétude depuis le transfert des précédentes activités commerciales.


Là c’est dans un espace clair que Sandrine accueille sa clientèle du mardi au samedi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 (17h00 le samedi).


Si les rayons sont chargés d’articles de décoration en tous genres, de vaisselle… une tablette connectée permet à chacun d’avoir accès aux catalogues de ses fournisseurs afin de dénicher en direct l’objet rare. Une autre manière de faire du commerce dans laquelle les clients peuvent faire leur propre choix sans devoir se contenter des produits présentés dans la boutique.


Petits meubles et plaids douillets, lampes d’ambiance et autres bougies, vanneries…côtoieront bientôt un large choix de décorations de Noël et les nouveautés chinées par Sandrine dont l’imagination est sans limite.
Plus de choix, un accueil chaleureux, des idées déco et des idées cadeaux, programme de fidélité (cumul de points à chaque achat en direct et via le site de rosace Déco) service en ligne, mais aussi de proximité, la boutique Rosace Déco c’est la belle surprise de cette fin d’année à Beynat.

____________________________________

Deux dédicaces

C’est dimanche 13 novembre prochain Jean-Michel Valade qui sera présent à la Croisée de Beynat de 9h00 à 12h30 afin de vous présenter et de vous dédicacer ses deux derniers ouvrages parus chez Geste Editions.

Tout d’abord un essai historique intitulé 100 ans en Limousin qui décline, pour chaque année du XXe siècle, un événement ayant marqué l’histoire ou la mémoire du Limousin. Le livre a fait l’objet d’une chronique quotidienne, l’été passé, sur les ondes de France Bleu Limousin. Un ouvrage collector excellente idée de cadeau de Noël.


En parallèle, l’historien briviste nous présentera son premier roman: la Stèle. Quand la fiction et l’amour se mêle aux faits historiques (terreur nazie, rafles, déportation, univers concentrationnaire d’Auschwitz-Birkenau, marches de la mort, la résilience…), la manifestation commémorative révèle alors tous ses arcanes: l’hypocrisie collective, le cirque des vanités, la mémoire sélective, l’indifférence au sort des Juifs...
Livre sur l’oubli, La Stèle, où s’entrechoquent mémoire et histoire, est aussi un roman des amours perdues, celles de Jacques et de Jeanne.
Un court roman à vraiment découvrir.

____________________________________

Le Pôle culturel

Si au fil du temps et des années, la fête à la Châtaigne de Beynat a connue des évolutions notables et une certaine modernisation, le Pôle culturel a lui aussi évolué.

Dimanche 16 octobre prochain ce ne sont pas moins d’une vingtaine d’auteurs régionaux qui présenteront leurs derniers ouvrages.

Qu’ils jouissent déjà d’une réputation bien encrée ou qu’ils soient présents pour la première fois, ils vous offriront tous la possibilité de voir la vie ou de découvrir le Limousin autrement.

De la gourmandise aux polars, en passant par les romans, contes philosophiques ou littérature, pour enfants, le mélange des genres remporte tous les ans un incroyable succès. Proximité et convivialité sont toujours de rigueur pour ces auteurs en quête de simplicité et d’authenticité. Leurs noms comme leurs ouvrages nous sont familiers et si leurs livres pénètrent notre intimité en trônant dans nos bibliothèques, ces femmes et ces hommes ne demandent qu’à entrer en contact avec leurs lecteurs. Echanges en tous genres, dédicaces, le Pôle culturel de la Fête de la Châtaigne est toujours l’occasion de rencontres savoureuses tant pour les écrivains que pour leurs lecteurs.  Cette année, parmi les écrivains présents on retrouve notamment  Marie Claude Gay, Franck Linol,  Ghislaine et Pierre Rudent, Mamita, Régine Laprade, Jean-Claude Bachelerie, Cyril et Sophie Chabenat , Pascal Rabot, Annie Morand, Jean-Marie Lacaux, Daniel Dugès, Frédéric Pesteil, Jean-Paul Romain-Ringuier, Régine Rossi Lagorce, Christine Gauthier Bravard, Jean-Michel Valade , Anthony Signol et Sylvain Gane.

_________________________________

Une 2ème Fleur

Si les beynatois n’ont plus de doutes quant à l’attractivité de leur village, les visiteurs et autres vacanciers sont, pour leur part, sensibles à la mise en valeur du bourg et de ses abords.

D’ailleurs Beynat vient de se voir décerner une seconde fleur au label «Villages Fleuris» par le Comité régional du Tourisme. Une seconde fleur qui se double d’un Coup de Cœur de Jury Régional pour l’ensemble des travaux d’aménagement réalisés dans le village. Un tel label garanti la qualité des espaces publics ainsi qu’une démarche globale des aménagements et de la gestion de l’environnement.

A Beynat, c’est Jean-Pierre Bouyt et son équipe qui bichonnent les espaces verts et fleuris en bannissant totalement le pesticide chimiques et en ayant une démarche raisonnée quant à l’arrosage. Si le fleurissement de Beynat est repensé deux fois par an, de nouveaux espaces fleuris ou végétalisés voient le jour régulièrement.

Cette année par exemple, profitant des travaux réalisés au cimetière, de nouveaux aménagements fleuris et paysagés y ont été créés. De gros pots de fleurs ont été disposés depuis le haut de la rue de la Mairie jusqu’à la place de l’église. La mise en valeur de la Maison du Cabas et de son espace muséographique ont aussi permis de repenser sa végétalisation dans un esprit champêtre adapté au lieu.

Si la municipalité attache le plus grand soin à la création et à l’entretien de ses espaces verts et fleuris, il en est de même pour les beynatoises et pour les beynatois qui accordent eux aussi beaucoup de soin et d’attention à leurs jardins et aux autres balcons.  Ainsi il se créé une véritable harmonie tant dans le bourg que dans les hameaux.

________________________________

La municipalité opposée à la réduction des ouvertures du bureau de Poste

Lors de précédentes réunions, le Conseil Municipal décidait l'ouverture d'une enquête publique pour le classement d'un chemin situé à Chadaillat existant sur le terrain mais pas au cadastre dans le domaine de la voirie rurale.

L'enquête publique s'est déroulée du 06 au 20 août 2016.

Un avis favorable de Monsieur le Commissaire Enquêteur a été donné pour chacun de ces trois dossiers.

Le Conseil Municipal a donc décidé de classer le chemin de Chadaillat dans le domaine de la voirie rurale et de le prolonger pour désenclaver certaines parcelles et d'aliéner pour partie le chemin de Charageat et de Blanchy.

Les horaires du bureau de poste remises en question

Monsieur le Maire donne connaissance du courrier en date du 03 août de la Directrice de secteur du Groupe de la Poste qui propose une amplitude horaire hebdomadaire de 24 heures 30 pour le bureau de poste de Beynat  au lieu de 30 heures 30 actuellement suite à un rapport concernant  son activité.

Horaires actuels:


Mardi

Mercredi

jeudi

Vendredi

Samedi

9h - 12 h 15
13 h 30 – 17 h

9h - 12 h 15
13 h 30 – 17 h30

9h - 12 h 15
13 h 30 – 17 h

9h - 12 h 15
13 h 30 – 17 h

9h - 12 h

Horaires envisagés


Mardi

Mercredi

jeudi

Vendredi

Samedi

9h - 12 h
14 h  – 16 h 30

9h 30- 12 h
14 h  – 16 h 30

9h - 12 h
14 h  – 16 h 30

9h - 12 h
14 h  – 16 h 30

9h - 12 h

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal:

  • s’oppose  à  la diminution  des horaires d’ouverture du bureau de poste dont la fréquentation serait probablement augmentée avec des horaires   plus adaptés notamment pour les personnes qui travaillent 
  • souhaite  le maintien des horaires en matinée
  • propose que les heures d’ouverture l’après-midi soient décalées  comme suit

Mardi

Mercredi

jeudi

Vendredi

Samedi

15 h 30 – 18 h 00

15 h 30 – 18 h 30

 15 h30 – 18 h30

15 h 30 – 18 h 30

9h - 12 h

____________________________________________________________

Fête de la Châtaigne

Dimanche 16 Octobre

Samedi 15 octobre


15h00: Randonnée «A la découverte du chemin de la Châtaigne» guidée parFabrice RIOUX–
17h00: en partenariat avec la confrérie des Gourmets de la Châtaigne

  • Dégustation gratuite de châtaignes grillées offertes aux participants de la randonnée et au public.
  • Bar à Jus de Pommes

 20h30: Spectacle autour de la poésie «Les Temps…changent» avec l’écrivain troubadour  Jean ALAMBRE accompagné du guitariste Jérémie ASTOR,  Eglise ou Salle du Département

Dimanche 16 octobre


6h00: Installation des Exposants et Producteurs de Châtaignes

8h30: Début de la Foire Primée

  • Prélèvement des échantillons par le Jury
  • Réunion et délibération du jury

10h00: Accueil des Officiels (podium) et des confréries

  • Ouverture de la 24ème  Fête de la Châtaigne
  • Aubade aux habitants par la Banda des Cabécous
  • Inauguration de la Fête par les officiels-coupe du ruban
    • Défilé des confréries, de la banda et des Rescalaires de Lanteuil
    •  Visite des Producteurs et des Exposants par les officiels

10H00: Début des animations gratuites

    • Extérieures
      • Exposition du Gâteau à la Châtaigne
      • Banda des Cabécous
        • Présente de 10h à 17h30
        • Animations de rues
        • Aubade aux habitants
        • Concert sur podium
      • Groupe folklorique de Lanteuil
        • Animations de rues
        • Concert du groupe Musical sur podium
      • Confrérie des Gourmets de la Châtaigne:
        • défilé avec les confréries invitées
    • Espace enfants (Place de la Poste)
      • Ligue protectrice des oiseaux
        • Ateliers de construction de nichoirs (toute la journée)
        • Informations
        • Exposition de photographies de photographes animaliers
      • Les Feuillardiers
        • Jeux sur la place
        • Atelier de confection
          • de panier en clisses
          • de toupies
      • Mur d’escalade avec le Climb at Home
        • Toute la journée
      • La Ferme de Tonguy
        • Toute la journée
        • Animation autour des animaux
      • La balade du pain
        • Confection de pains (Toute la journée)
        • Contes à 11h et 17h
      • Association l’Abeille Corrézienne
        • Exposition de matériel
        • Animation autour de l’Abeille
        • Informations

    • Espace chapiteau Com Com
      • Animations proposées par les Communes
        • Agenda 21 à BEYNAT

    • Espace Culturel
      • Foyer Demarty
        • Salon du Livre
          • Dédicace d’auteurs
            • Pascal RABOT- et son livre «Corrèze, recettes traditionnelles ou presque…
        • Exposition casques de Pompiers et lances d’incendie de André JAUD
        • Les cabas de Beynat
        • Exposition «Photographies  de Antoine BAFFET» présenté par Denis BAFFET
        • Amis de Beynat
      • Petite salle de la Mairie

«Beynat d’hier et d’aujourd’hui» Club Photo de Beynat

11h00: Discours Officiels

11h30: Proclamation des résultats de la Foire Primée par le jury participation de la Banda

12h00: Vin d’honneur en musique (Banda des Cabécous et Rescalaires)

14h00: Poursuite des animations extérieures et intérieures avec animation autour de la  Châtaigne  à l’espace producteur

15h00: Moments musicaux sur le podium

  • Banda des Cabécous
  • Rescalaires
  • Autres interventions musicales

16h30: Intronisation des confréries

17h00:

  • Défilé
    • Confréries
    • Banda
    • Rescalaires
  • 17h15: Tirage de la Tombola

17h30: Partage  du gâteau à la châtaigne

18H00: Fin de la Foire

Toute la journée marché de plein air et sous chapiteaux ( produits régionaux et manufacturés et artisanat) vente  de châtaignes brutes, blanchies et grillées – stands des associations

Le Comité d’organisation va développer des actions en direction des scolaires en partenariat avec l’école et avec les enfants dans le cadre du temps hors-scolaires autour de la Châtaigne.

Le Comité d’organisation de la Foire à la Châtaigne et au Marron participera aux Journées du Patrimoine le Samedi 17 Septembre 2016

___________________________________________

1ère Foire primée aux veaux de lait

Ayant renoué l’année dernière avec la tradition des foires primées aux bovins gras, ce ne sont pas une mais deux foires qui vont animer le foirail dans les prochains jours. En attendant la deuxième édition de la Foire primée aux Bovins gras qui se tiendra  le 27 octobre, c’est la Jeudi 22 septembre qu’aura lieu à Beynat la première foire primée aux veaux de lait.


Une matinée placée sous le signe de l’excellence qui débutera dès 7h00 avec l’arrivée des éleveurs et de leurs veaux, le passage du jury se fera à 8h30 avant la remise des prix (de nombreux lots) prévue à 10h45. Casse croûte toute la matinée dans les restaurants du village.

Durant toute la matinée, donc, le cœur de bourg de Beynat va revivre au rythme de cette ambiance si particulière qu’est celle des foires aux bestiaux, de ses tractations discrètes et de ses blouses noires. Outre cette atmosphère unique, ce sera pour tous l’occasion de découvrir des bêtes d’excellente qualité élevées dans la plus pure tradition de ce qui fait la réputation des veaux de lait de notre région.

Ce sera aussi, et gageons le, pour les éleveurs, l’occasion de voir remonter des cours encore relativement bas. Des nombreux acheteurs sont attendus jeudi pour cette première foire aux Veaux de Lait organisée par la municipalité de Beynat.

Renseignements: 05.55.85.50.25.

_________________________________

Steph, Fanfi, Mathieu, Max et les autres...

A la veille du 10ème anniversaire de la section des jeunes sapeurs pompiers de Beynat, et après vous avoir présenté le parcours quelques uns de ces jeunes, qui au terme de plusieurs de années de formations ont accédé au statut de sapeurs pompiers volontaires, nous vous présentons aujourd’hui, et pour conclure, cette série leurs formateurs.


Stéphanie, Jean-François, Mathieu, Maximilien et Quentin, tous les cinq sapeurs pompiers volontaires au CIS de Beynat évoquent pour nous cet engagement qu’ils ont pris vis-à-vis de jeunes. Sur les cinquante jeunes qui se sont inscrits dans cette formation sur les dix dernières années, 6 ont intégré les rangs des sapeurs pompiers volontaires de la caserne locale et deux sont partis servir sur d’autres centres (un à Brive et un à Objat).


Pour Stéphanie Denis, sapeur pompier volontaire depuis 2009 et responsable de la formation depuis 2010 (elle a succédé à Sandrine Viale), il s’agit là d’un engagement sans faille «l’engagement auprès des jeunes était pour moi une évidence. Quand on est sapeur pompier volontaire, comme certainement pour d’autres passion, on a cœur de partager et de transmettre de nos connaissances, de leur faire une place au sein de notre caserne, de notre seconde famille. Pour ma part, en marge de ma formation de sapeur pompier volontaire, j’ai dû faire une formation supplémentaire pour prendre la responsabilité de cette section. Même si ici, ce n’est pas l’école au sens où ces jeunes la connaissent, il faut un minimum de pédagogie et être en capacité de transmettre un enseignement théorique et pratique».


Du côté de Jean-François Condamine,  (alias Fanfi) sapeur pompier volontaire depuis 1999, «outre la transmission de la passion, il est primordial d’assurer le renouvellement des effectifs. Cette section est très importante au sein du Centre, elle y a toute sa place. Elle en assure l’évolution et nous permet, à nous autres formateurs, de rester au plus près des jeunes, de renforcer leur confiance et de transmettre des connaissances et des retours d’expérience quelque fois éloignés de la théorie.»


Mathieu Brun, le Monsieur sports des JSP, qui a intégré les rangs des sapeurs pompiers volontaires en 2004 «être pompier, au-delà de l’engagement, c’est aussi une forme de générosité et il n’y a pas de générosité sans partage. Il semblait évident pour moi de transmettre mes connaissances, de partager mon expérience et ma passion à ces jeunes. Si le sport est, pour certains, bien loin de leurs préoccupations, ici, ils prennent conscience que l’endurance et la persévérance sont des notions essentielles.»


Quant à Maximilien Lemaire, qui a intégré le corps des sapeurs pompiers volontaires de Beynat au terme de sa formation de JSP en 2014 «il s’agit avant tout de travailler avec l’équipe qui m’a formée. J’ai pris tellement de plaisir durant ces années de JSP qu’il était hors de question de ne pas me replonger dans cette ambiance de travail, d’apprentissage et de transmission des savoirs».


La journée anniversaire de la section des JSP de Beynat se tiendra samedi 17 septembre toute la journée à Miel avec de nombreuses animations  jusqu’à la cérémonie de remise des casques en fin de journée.

________________________________________

Nos beaux marchés hebdomadaires

Cet été encore, les marchés hebdomadaires de Beynat ont rencontré un franc succès.

Clientèle locale mais aussi estivants ont pu y retrouver tous les dimanches matins autant de l’alimentation que de la mercerie, de la bonneterie, des bazars…

Depuis un peu plus d’un an qu’ils ont refait leur apparition, c’est une trentaine d’exposants, locaux ou extérieurs qui prennent place, dans une ambiance bonne enfant sur la place du village.

Relancés en juin 2015 par la municipalité, ils viennent répondre aux attentes d’une population en quête de fraîcheur et de convivialité.

Colorés et animés, ils donnent au bourg un élan différent avec, pour les commerces locaux, un afflux de clientèle. Les terrasses des cafés qui bordent la place se remplissent au fil des heures, les gens sont plus disponibles qu’en semaine pour échanger, discuter, se retrouver et prendre le temps de flâner.

A compter du 18 septembre prochain, et jusqu’au 31 mars 2017, les marchés hebdomadaires, qui passent en "mode hiver", se tiendront tous les dimanches matins sur la place du village de 9h00 à 12h30.

___________________________________________

JSP

Océane Daubeach, confiance et maturité

Si à 17 ans Océane Daubeach est étudiante en classe terminale, elle nourrit, en dehors du lycée une passion pour le moins atypique. Cette jeune fille discrète est aussi Jeune Sapeur pompier au sein de la caserne de Beynat. Volontaire et assidue, elle prépare activement son brevet de Cadet qui devrait la mener, sans tarder à devenir Sapeur pompier volontaire.


D’un naturel posé et généreux, Océane avoue nourrir l’ambition, depuis son plus jeune âge, d’en faire son métier. «Une des plus grandes angoisses est de voir souffrir les gens que j’aime et qui m’entourent alors, venir en aide aux autres est une de mes priorités au quotidien. Pourquoi ne pas devenir pompier?». Tout au long de ses années de formation, Océane a pu découvrir bien des aspects d’une «profession» qu’elle ne soupçonnait pas, mais aussi et surtout, se révéler sous un jour nouveau.


«Les JSP m’ont apporté de la confiance en moi. J’étais très timide auparavant  et là, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’ouvrir aux autres, d’apprendre le travail d’équipe, le soutien mutuel, l’entraide et le dépassement de soi. J’ai aussi acquis de la maturité, pris conscience que la vie est précieuse, on ne joue ni avec la sienne, ni avec celle des autres. À mon âge on a tendance à faire des "conneries", à sortir en boite, boire et puis prendre le volant. Ça peut avoir des conséquences dramatiques auxquelles je n'aurais jamais pensé si on ne m'y avait pas confronté. Car pour moi ça n'arrivait qu'aux autres. Et puis il y a autre chose d’important aux JSP, c’est l’esprit de partage. Nos formateurs, les pompiers volontaires de la caserne, notre autre famille, ils partagent leur savoir, leurs connaissances, ils nous guident, nous aident, nous soutiennent.»


Volontaire et courageuse, Océane qui mène de front ses études et son brevet de cadet, n’en demeure pas moins une jeune fille épanouie, bien dans son âge, équilibrée.

_____________________________

Prochain Conseil municipal

Jeudi 8 Septembre

Lors de la prochaine réunion du Conseil municipal de Beynat qui se tiendra jeudi 8septembre prochain à 20h30 à la mairie, les sujets suivants seront à l'ordre du jour :

Commandes publique :

contrat de maintenance pour l'installation d'une pompe à chaleur de l'école des Lucioles, la mission SPS et contrôle technique de la Halle et assurance dommage ouvrage de construction de la Halle.

Dans le dossier domaine et patrimoine, il sera fait état d'affaires foncières, du côté des la fonction publique, ce sera la gestion du personnel qui sera abordée.

Dans le cadre des finances publiques, il sera question de décision modificative budgétaire, de l'admission en non valeur du budget commune et assainissement et de la demande de subvention auprès du FEADER pour la construction de la Halle.

Dans les autres domaines de compétences, il s'agira d'une convention avec la bibliothèque départementale de prêt, de l'adhésion à la Fédération départementale d'électrification et d'Energie 19 et de la convention avec Bréniges FM.

____________________________________________

Dimanche 11 septembre

__________________________________________

Mathilde Chaput, JSP mais pas seulement !

Si nombre d’activités extra scolaires ne mènent que rarement vers une professionnalisation, il en est d’autres, en revanche, qui peuvent devenir de véritables tremplins. Entre passion et raison, découvrons le parcours de Mathilde Chaput, jolie JSP de 18 ans.

Si la majorité des jeunes qui entrent aux JSP le font dès l’entrée en classe de sixième, Mathilde, elle, n’a intégré la formation qu’en classe de 4ème. 

Alors qu’elle est train de passer son «Cadet», la jeune fille originaire de Cosnac, intégrera les rangs de sapeurs pompiers volontaires dès la fin de sa formation en fin d’année.

«Quand j’ai intégré les jsp, j'étais en 4ieme et je voulais être pompier professionnelle, un rêve qui me tenait depuis l’âge de 5ans. Depuis j'ai un peu changé d’objectif et je souhaite devenir infirmière aux urgences en parallèle d’un véritable engagement au sein des pompiers volontaires. Pourquoi vouloir devenir jeune sapeur pompier? Tout simplement parce que je voulais être pompier et je voulais voir si ça me plaisais vraiment, il n'y a pas de doute ! Je fais ma rentrée demain en prépa infirmière dans l’objectif de devenir infirmière aux urgences. Donc, pour moi, la formation que je suis au sein de la caserne depuis quatre ans maintenant m'a permis d'aller de l'avant, d’assoir une réelle vocation et de voir comment on peut travailler dans l'urgence. Je me suis aussi découvert une rage de vaincre, de réussir sans jamais rien laisser au hasard. Je suis devenue perfectionniste. Je veux être irréprochable en intervention. Je tenais aussi à souligner l’implication de nos formateurs à qui l’on doit tout. Ils sont pédagogues, attentionnés, généreux.»

Au sein des JSP, comme ses camarades, Mathilde a su développer des valeurs latentes comme l'altruisme, le dévouement, l'honneur (respect, admiration), mais surtout la discipline et le courage.

«La formation de JSP est un beau parcours qui mène à la réussite». Comme quoi, Mathilde est aussi la preuve que les femmes ont toute leur place au sein des sapeurs pompiers.

__________________________________________

Ateliers informatiques

Les ateliers d'informatique mis en place par l'instance de coordination pour l'autonomie de la Communauté de communes du Pays de Beynat vont reprendre leurs cours.

Une réunion d'information se tiendra vendredi 16 septembre à 15h00 à la Maison du département de Beynat.

Les ateliers animés par Stéphane Chapou se tiendront tous les mercredis matins de 10h30 à 11h30. Ils sont ouverts aux plus de 60 ans pour un coût de 15€ les 10 séances, chacun devant amener son ordinateur portable personnel.

Renseignements 05.55.85.55.10.

--------------------------------------------------------

Ateliers art floral

Les ateliers d'art floralmis en place par l'instance de coordination pour l'autonomie de la Communauté de communes du Pays de Beynat vont reprendre leurs cours.

Une réunion d'information se tiendra mardi 20 septembre à 14h00 à la Maison du département de Beynat.

Les ateliers animés par Martine Bayol se tiendront un mardi sur deux de 14h00 à 16h00. Ils sont ouverts aux plus de 60 ans pour un coût de 20€ les 15 séances (chaque participant repart avec sa création).

Renseignements 05.55.85.55.10.

_________________________________________________

La rentrée des Lucioles

Ce sont 153 enfants qui ont repris ce matin le chemin de l'école au sein du Groupe scolaire des Lucioles. Une rentrée ensoleillée, tant du côté de la météo qu’au niveau des effectifs qui croissent encore un peu plus cette année.

Pour accompagner les enfants sur le chemin de la réussite, six enseignants les accompagneront tout au long de cette année scolaire 2016/2017.

En maternelle ce sont Sandrine Maillard et Marie-Christine Barry (directrice) qui se répartissent les petites, moyennes et grandes sections.

Quant au primaire, ce sont Mmes Laval et Moine ainsi que  messieurs Bedessem et Barbier qui assurent l’enseignement. Du côté des ATSEM, Nicole, Nathalie et Mélissa sont toujours là, fidèles au poste.

Une rentrée qui ‘est déroulée dans les meilleures conditions en présence aussi du maire de Beynat, de ses adjoints et de quelques conseillers. Dans le cadre du plan Vigipirate accru les gendarmes étaient aussi présents aux abords de l’établissement.

__________________________________

Les vacances des parents d'élèves

Alors que la cloche n'a pas encore sonné, les parents d'élèves du Groupe scolaire des Lucioles sont déjà à pied d'oeuvre

APE Beynat

Première réunion tout à fait informelle pour tester des ateliers de loisirs créatifs.

En effet, cette fin d’été est le moment idéal pour se retrouver, pinceaux en mains avec encore un petit peu de disponibilité. Les mamans se sont donc affairées afin d’essayer des activités, simples, ludiques et pédagogiques qui seront proposées aux enfants sur le stand de l’APE lors de la prochaine édition de la Fête de la Châtaigne, le 16 octobre prochain à Beynat.

Un stand sur lequel vous pourrez échanger avec les membres de l’association, mais aussi faire quelques menus achats ( dont de jolies décos préparées avec des matériaux de récup) dont les bénéfices profiteront directement aux jeunes écoliers des Lucioles au travers de l’investissement de l’APE dans le cadre, entre autre, de projets scolaires.

Bien loin de l’image un peu archaïque et purement administrative que véhiculaient autrefois les associations de parents d’élèves, aujourd’hui, l’APE c’est avant tout de la convivialité, de la créativité, de la bonne humeur…dans le souci permanent de l’épanouissement des enfants.

_________________________________________

JSP

Erwan Perquis, ils m'ont d'abord sauvé de la dérive !

Issu de la toute première session de Jeunes sapeurs pompiers créée en 2006 à Beynat, à 21 ans, Erwan Perquis est sapeur pompier volontaire depuis deux ans maintenant. C’est non sans une certaine émotion qu’il revient sur son parcours au sein de la caserne. «D’abord, être pompier était un rêve d’enfant. Je rêvais de sauver les autres, d’aider celles et ceux qui en avaient besoin. Et en fait, avec 10 ans de recul, je peux aujourd’hui affirmer que ce sont les pompiers qui m’ont sauvé en fait. Ça m’a mis du plomb dans la tête. Pour moi, la caserne c’est une grande famille qui véhicule des valeurs fondamentales comme la rigueur, la droiture et l’esprit d’équipe. J’y ai découvert une stabilité qui m’a sauvée; des femmes, des hommes, une communauté, une micro-société qui est devenue mon repère. D’ailleurs, aujourd’hui encore, comme je n’ai pas le permis, quand je suis de garde, je reste à la caserne, un univers dans lequel je me sens bien.».
Avec deux CAP: un de boucher et un de cuisinier, Erwan qui enchaine les petits boulots reconnaît bien volontiers une autre vertu à la formation de JSP: «il y a certaines interventions qui font mûrir plus que d’autres. Même si je ne n’ai pas encore passé mon permis de conduire (pour des raisons matérielles), je sais, et peut être à contrario de bon nombre d’autres jeunes de mon âge, qu’alcool et voiture ne font pas bon ménage, que personne n’est invincible. En étant entré jeune aux JSP, j’ai forcément été sapeur pompier volontaire à l’heure des sorties festives, des grosses bringues entre copains… alors, oui, j’aime m’amuser et faire la fête comme les autres, mais il y a des règles avec lesquelles je ne plaisante pas, pas plus pour moi que pour mon frère ou mes pots».
Depuis deux ans, les anciens formateurs d’Erwan sont devenus ses collègues et pour sa part, le jeune pompier trouve cette nouvelle relation tout à fait rassurante: «C’est un sacré plus d’intervenir auprès de ses anciens formateurs, c’est rassurant et même si on est forcément diplômé, leur présence nous permet d’acquérir une meilleure autonomie, même cela demeure toujours du travail d’équipe. Avoir fait sa formation de JSP dans une petite unité comme celle de Beynat nous permet de bien connaitre, et ce, depuis de nombreuses années, l’ensemble des femmes et des hommes qui composent les équipes locales. Pour tous les parents et tous les jeunes qui hésitent à intégrer dès l’âge de 11 ans la formation de Jeunes sapeurs pompiers, je ne peux que les encourager à passer le pas. Il faut essayer parce que même pour celles et ceux qui ne poursuivent pas la formation jusqu’au bout, tout ce qui sera acquis en matière de technique de lutte contre les incendies, de gestes de premiers secours… sera toujours utile à chacun dans la vie quotidienne».

____________________________________________________________________

Thomas Capelas des JSP à sapeur pompier volontaire

S’ils sont près de 30000 en France inscrits dans les sections de Jeunes sapeurs pompiers, certains, au bout de ces formations intègrent le corps des sapeurs pompiers volontaires. Entre vocation et tradition familiale, rigueur et épanouissement nombre de vocations naissent entre 11 et 18 ans pour ces filles et ces garçons.  A 19 ans, Thomas Capelas est aujourd’hui sapeur pompier volontiers au sein du Centre d’incendie et de secours de Beynat où il a suivi toute sa formation. Retour sur le parcours atypique d’un sportif de haut niveau.


C’est à l’âge de 11ans que Thomas a intégré la section des Jeunes sapeurs pompiers de Beynat.  Presque une tradition familiale chez Capelas où Alban le papa de Thomas avait lui aussi été, en son temps JSP (à Sarlat), participant même aux Championnats de France de la catégorie. Quant à Thibaut le petit frère de Thomas, à 14 ans, il est, lui aussi JSP à Beynat.


Sportif de haut niveau, Thomas a participé aux championnats de France de judo, la rigueur ne lui pose pas de problème particulier. «Même si les pompiers font partie de mon entourage depuis toujours de par l’engagement de mon père, mes années JSP ont été un plus dans mon parcours. J’y ai appris une autre forme de discipline et cette formation a renforcé chez moi l’esprit d’équipe. Aujourd’hui entrer chez les pompiers par ce biais est un plus. Au cours de toutes ces années de formation on a largement le temps de s’appesantir sur la découverte du matériel et des techniques. Même si certaines choses doivent être apprises par cœur, l’accent est mis sur la pédagogie et la compréhension de chaque étape.  Grâce à ce parcours, on peut devenir sapeur pompier volontaire très jeune et donc se confronter rapidement à ces apprentissages. Nos formateurs deviennent nos co-équipiers, ils nous connaissent bien et connaissent aussi la teneur de notre formation. C’est aussi gratifiant pour eux de nous compter à leurs côtés. De plus, je pense qu’à l’heure où le bénévolat connaît une crise, intégrer la formation de JSP permet un renouvellement régulier des effectifs.»

Thomas qui est, pour l’été, et en attendant de passer le concours de pompier professionnel, surveillant de baignade à Miel, reconnait bien volontiers qu’il a pu passer le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) avec les pompiers. Ce diplôme de nageur sauveteur lui confère un rôle de prévention, de surveillance et d’intervention sur les baignades. Durant toute l’année dernière où il a effectué un service civique avec le club de judo de Brive, son statut de pompier volontaire lui a aussi permis d’être secouriste sur les compétitions de judo enfant en local.


S’il assure l’essentiel de ses gardes en même temps que celles de son père, Thomas reconnait que ce n’est pas toujours évident: «On se connait mieux que d’autres binômes et même si on peut se comprendre à mi mot, notre relation père fils, fait que mon père est encore moins tolérant avec moi qu’il ne le serait avec d’autres. Même si ça ne fait pas toujours plaisir, au moins ça fait avancer.»

__________________________________

Les Jeunes Sapeurs Pompiers

Maximilien Lemaire

Alors que la section des jeunes sapeurs-pompiers de Beynat s'apprête à fêter son dixième anniversaire , ce centre de formation a permis à de nombreux jeunes d'accéder à leur rêve d'endosser un jour l'uniforme des soldats du feu. Parmi les enfants à avoir intégré une des sessions de formation à Beynat, il y a eu, à la rentrée de 2008, un jeune garçon de 11 ans, Maximilien Lemaire.

Aujourd'hui, à 19 ans, Max est sapeur-pompier volontaire au sein du centre d'incendie et de secours de Beynat depuis décembre 2014, notre tout jeune bachelier revient pour nous sur son parcours.

«Être pompier était un rêve de petit garçon et les JSP m’ont aidé à passer du rêve à la réalité, même si, enfant, j’étais bien loin de comprendre le rôle des pompiers. Entre école et loisirs, la formation au sein des Jeunes Sapeurs Pompiers, même sil elle peut sembler longue parfois est avant tout une forme d’apprentissage. C’est différents des autres activités de loisir qu’on peut pratiquer quand on est enfant ou ado.»


Durant leurs années de formations, filles et garçons, apprennent au contact de leurs formateurs, à développer l’esprit d’équipe et de solidarité et les valeurs civiques. Entre sport et pratique, ils découvrent le matériel et apprennent les techniques de lutte contre les incendies, les gestes qui sauvent, ils participent aux manœuvres et aux cérémonies, découvrent la vie de la caserne et sont formés auprès des sapeurs pompiers de la caserne.


Si Maximilien s’apprête aujourd’hui à entrer en BTS il reconnait que «sur un CV, ce parcours est un plus. Lors des différents stages que j’ai pu effectuer en entreprise, c’est une note qui a retenue l’attention de mes maîtres de stage. Ça dénote d’une certaine droiture et de rigueur. J’alterne mes gardes entre les week-ends et les vacances scolaires. On n’est pas sapeur pompier uniquement durant ces périodes gardes, on l’est en permanence. Outre les techniques apprises en formation, c’est avant tout un état d’esprit. Durant toutes les années de formation au sein des JSP, même si l’apprentissage est technique, c’est surtout une formation d’esprit où il n’y a pas de place au hasard. Même si c’est avant tout l’apprentissage de la rigueur, les années JSP sont surtout des années particulièrement épanouissantes durant les quelles ont commence à toucher du bout du doigt ce rêve d’enfant.»

_______________________________

Corps & Âmes s'enrichit

Alors que l’exposition Corps & Âmes a déjà fait le bonheur de nombreux amateurs d’art contemporain, de nouvelles pièces sont venues compléter cette présentation de quelques unes des œuvres de la plasticienne Catherine Libmann, de Brigitte B. Amelure et du sculpteur Max Durand.

Véritable scène ouverte de l’Art contemporain, la Galerie d’Art Asuivre… judicieusement emplantée en milieu rural n’en finit pas de nous surprendre. Depuis quatre ans qu’elle a ouvert ses portes au cœur de Beynat, elle expose sans relâche tableaux, sculptures et autres œuvres d’artistes connus et incontournables. Bien qu’ouverte à l’année, la galerie, avait pris quelques jours pour se refaire une beauté au printemps.

C’est dans un espace clair et relooké que la galeriste Cathy Murat fait la part belle aux sculptures d’acier de Max Durand, aux tapisseries de Catherine Libmann et aux assises de Brigitte B.Amelure. Corps & Âmes c’est avant tout un hymne à l’imaginaire, aux volumes et aux matières, aux performances techniques et artistiques indéniable.

Pour la galeriste, «le but de cette exposition était de faire cohabiter des artistes qui, en dépit de leurs renommées n’avaient jamais été exposés ensemble. Des travaux fondamentalement différents qui, pourtant, trouvent ici une complémentarité surprenante. Les enveloppes d’acier de Max Durand résonnent délicatement au contact des tapisseries aux matières délicates travaillées par la plasticienne Catherine Libmann, à la manière des Gobelins et les chaises de Brigitte B.Amelure s’intègrent discrètement dans cet univers. Quant à la nouveauté de l’année, le sol unique en métal crée par Christian Cébé, il amène une touche aussi luxueuse qu’élégante.»

Corps & Âmes une expo à découvrir jusqu’au 20 septembre, au bas de la Grand’Rue de Beynat du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h00. En dehors de ces horaires sur rendez-vous au 06.42.36.57.03.

Galerie d'Art contemporain Asuivre...

_______________________________

Pour le maintient d'un lien social

Parce que bien trop souvent l’entrée en EHPAD est une source d’isolement, les services animation de ces établissements veillent à générer un lien social et relationnel qui aurait tendance à s’étioler avec le handicap ou la maladie. Au sein de l’EHPAD de Beynat, c’est Georgette Laumond, ancienne aide soignante et animatrice diplômée qui en a la charge.

Favorisant le bien être des résidents et leur permettant de retrouver ou de développer une vie sociale dans la structure, elle attache une grande importance à respecter l’intimité de chacun. S’ils sont stimulés pour prendre part aux différentes animations quotidiennes, leur participation reste libre. Depuis la lecture de la presse quotidienne, source de débats, d’ouverture et d’idées, aux ateliers mémoire, gym douce… en passant par des sorties, nul ne peut s’ennuyer. Ces animations tendent aussi à ouvrir l’établissement sur l’extérieur et comme le souligne Georgette «la situation de l’EHPAD en plein centre bourg de Beynat est une aubaine. Les sorties dans le village sont fréquentes, que ce soit pour les Marchés de Pays ou les autres manifestations, les résidents sont toujours heureux d’y prendre part. Ils redeviennent ainsi acteurs de leur propre vie, comme ils l’ont toujours été».
Bien loin du concept d’amusement à outrance, le but ici est aussi de mettre les résidents en relation les uns avec les autres. «A l’EHPAD de Beynat, les résidents sont bien souvent originaires du canton et si, pour quelques raisons, la vie les a éloignés, il est important qu’ils puissent se retrouver. On a ainsi des gens qui étaient originaires du même hameau, qui enfants, ont partagés les mêmes bancs d’école et qui se retrouvent ici»
.

Même le secteur de l’animation peut sembler en dehors des autres services la maison, la relation avec le service de soins est permanente. Sa parfaite connaissance des soins permet à Georgette d’être réactive quant à l’évolution de chacun. Des évolutions qu’elle ne manque jamais de transmettre aux équipes de soin, c’est d’ailleurs une autre forme de soins, une complémentarité.  
Alors tous les jours, entre la lecture des journaux, les activités physiques (gym douce), les activités intellectuelles (gym mémoire, échanges, discussions, quiz…), culturelles (visites, expositions, musique…), ou manuelles (modelage, jardinage, cuisine, bricolage…) et les activités sociales (rencontres intergénérationnelles) chaque résident peut ici puiser les ressources nécessaires à son épanouissement.

________________________________________

L'inauguration des travaux de la digue

Si pendant près d'un an la digue du Lac de Miel a générée des angoisses à l'ensemble du Conseil municipal de Beynat, c'est non sans un certain soulagement que les élus ont inaugurés les travaux de réfection de l'ouvrage.

Ce sont près de 5 mois de travaux qui auront été nécessaires à la réfection complète d'un ouvrage qui montrait des signes de faiblesse avérés et plus spécifiquement au niveau de la canalisation de vidange installée en 1969. Vidange de l'étang, création d'un bassin de rétention,remplacement de la canalisation, étanchéité de la digue… autant d’opérations rendues nécessaires afin d’éviter l’accroissement des fissures existantes sur la canalisation ou pire, d’une rupture.

Réalisés durant la période hivernale, les travaux de l’ordre de 278 000€ cofinancés par l’Etat, le Département, la commune,et l’Agence de l’Eau, n’ont en rien impactés les saisons touristiques.


Lors de cette inauguration, chacun, de Mr le Préfet à Mr le Sous préfet, en passant par le président de l’Assemblée départementale, Mr le président de la Communauté de communes, mais aussi des représentants du CPIE, de l’ensemble du Conseil municipal,… réunis autour du maire Jean-Michel Monteil, a pu se féliciter la qualité des travaux réalisés et de la beauté exceptionnelle du site.

Comme l’a justement souligné Pascal Coste lors de son allocution, l’étang de Miel est le «joyau» de Beynat. Un joyau qui permet, tout au long de l’année de la venue de nombreux touristes, mais qui fait aussi le bonheur des amoureux de la nature dans un cadre préservé, entretenu et même reconnu de toutes les instances avec son Pavillon Bleu d’Europe et son accessibilité à tous.

____________________________

Les Aides soignantes: de jour comme de nuit !

De jour comme de nuit, 365 jours par an et 24 heures sur 24, les aides-soignantes et les aides médico-psychologiques (AMP) s'activent et se relaient auprès des résidents de l'EHPAD.

De tous les professionnels qui œuvrent au sein de l'établissement, elles sont les plus nombreuses, une quinzaine au total. Depuis le réveil des résidents jusqu'à leur coucher, c'est sans relâche qu'elles veillent à la bonne santé, à l'autonomie, qu'elles sollicitent et stimulent les différentes fonctions de chacun avec la plus grande attention.

Véritables professionnelles de santé, c'est sous la responsabilité de l'infirmière qu'elles dispensent soins d'hygiène et de confort à ces femmes et à ces hommes parfois fragilisés par les années. Depuis les toilettes partielles ou totales en passant par les changes, l'esthétique, l'aide à l'habillage, la prévention des escarres, les massages jusqu'à l'aide aux repas, le rôle des aides-soignantes est multiple. Leur présence permanente fait d'elles les confidentes privilégiées des résidents, mais aussi un repère pour les familles. Qu'elles assurent certaines fonctions en binôme ou en solo, chacune de leur journée commence et finit toujours par le moment crucial des transmissions. La coordination entre les équipes qui se relèvent, avec les infirmières, avec le cadre de santé… est primordiale.

La nuit, un autre univers

Si à la tombée de la nuit, les résidents de l'EHPAD s'endorment sereinement et dans les meilleures conditions d'hygiène et de confort, l'équipe de nuit attaque elle, sa « journée » ; et là encore ce sont des aides-soignantes.

Commence alors un travail différent mais toujours orienté autour de l'écoute et de la qualité des soins. Rondes, nursing, changes, confidences, insomnies et angoisses nocturnes, mais aussi gestion des urgences, préparation des chariots pour les équipes de jour… c'est dans un tout autre univers que travaillent celles qui, de 21h00 à 7h00 assurent la bonne marche de la maison.

Même si le travail de nuit diffère de celui de jour, l'implication de chacune reste toujours aussi forte.

Coupées des relations avec l'ensemble des autres professionnels de l'établissement, elles sont aussi les référentes de 10 heures de vie sur 24. Là encore, le matin à 7 heures, elles transmettent aux équipes de jour les infos d'une nuit plus ou moins agitée. Au lever du jour, elles partent se coucher pour une journée qui va, là aussi être en complet décalage avec la société…

Empathie, rigueur, investissement personnel, douceur, technicité, sens de l'écoute et du travail d'équipe sont les qualités essentielles et indispensables pour assurer, sur la durée ce métier d'aide soignante.

__________________________________

Le point de vue du Club photos

Le Club Photo de Beynat exposera du 23 Juillet au 7 Août dans la petite salle de la Mairie de Beynat les "coups de coeur" de ses adhérents.

Une soixantaine de photographies seront accrochées aux cimaises, les oiseaux de Philippe HERR, les paysages de Christian DERACHINOIS, les instantanées de Christine JUBERTIE, les clichés de Marc et Bernadette VERDIER et bien d'autres dont les portraits de notre globe-trotter photographe Jacques PAGES "Portraits du Cambodge"

L'entrée de cette exposition est gratuite.

Renseignements au 05 55 85 97 82

____________________________________

Les ASH, des maillons eux aussi indispensables

Parmi les nombreux métiers que nous pouvons croiser à l’EHPAD, il en est un, maillon indispensable, lui aussi au bon fonctionnement de l’établissement, trop souvent ignoré ou peu connu, c’est celui d’ASH. Ils sont trois: Sylvie, Cécile et Gabin, Agents de service hospitalier qualifié.


Si la structure beynatoise est toujours impeccable c’est à eux que l’on doit ce travail formidable. Selon leurs compétences, ils assurent la propreté des locaux mais aussi le service hôtelier.
Ce sont Sylvie et Gabin qui sont en charge du ménage. Tous les jours, ils font l’entretien des communs, mais aussi des chambres et des sanitaires des résidents. Un service qu’ils assurent avec sérieux et rigueur afin de ne rien laisser au hasard. Entre bon sens, règles d’hygiènes et protocole strict, ils travaillent tous les jours en lien direct tant avec les résidents qu’avec le personnel soignant ou l’agent technique. Leur présence discrète en dehors des périodes de soins, fait d’eux, bien souvent un confident. Ils veillent avec attention, et dans le cadre de leurs attributions, au bien être et à la sécurité de tout un chacun (pas de sol glissant, bonne hygiène des sanitaires…).


Du côté du service hôtelier, c’est Céline qui est à la manœuvre. Du petit déjeuner servi en chambre en passant par le service en salle à manger, elle est le «maître d’Hôtel» de la résidence. Elle aussi en contact direct avec les résidents, elle assure la liaison avec la cuisine, connaît les petites habitudes de chacun et chacun à l’EHPAD la connaît. Là encore, protocole et règles d’hygiène sont incontournables pour celle qui met un point d’honneur à avoir une vaisselle et une salle à manger toujours irréprochables. Là encore aux côtés des infirmières et des aides soignantes, elle encourage les petits appétits et n’hésite jamais à avoir un petit mot adapté pour chacun.


Si le métier d’ASH reste encore relativement méconnu il est indispensable au bon fonctionnement d’un établissement qui se veut respectueux de ses résidents, mais aussi d’un personnel qui a besoin d’évoluer dans un environnement propre et assaini, et familles qui prennent plaisir à venir visiter leurs proches. Personnages discrets, une partie de la réputation de l’EHPAD repose aussi leurs épaules.

_______________________________

L'Affaire Dominici

  Vendredi prochain 22 juillet à 20h30

En préambule de la conférence de la semaine prochaine, Les Amis de Beynat vous invitent à voir le film « l’affaire Dominici » avec Jean Gabin dans une extraordinaire performance d’acteur.

  Le vendredi 29 juillet 20h30

 conférence d’Olivier Ruyssen, magistrat honoraire qui nous relatera ce fait divers dramatique qui a défrayé la chronique dans les années 1950 et nous fera partager ses connaissances et son avis sur les zones d’ombre tenaces d’une des enquêtes les plus célèbres de l’après-guerre. Son talent de narrateur, son esprit clair et précis , ses compétences exceptionnelles de magistrat et en particulier de président de Cour d’Assises  font de cette soirée un temps fort du programme 2016 des Amis de Beynat.

L’entrée pour ces deux soirées est gratuite.

__________________________________________________

La direction de l'EHPAD

Parce que la gestion d’une cinquantaine de professionnels et de près de 70 résidents ne se fait pas toute seule, l’EHPAD de Beynat a, à sa tête une équipe de direction dynamique et à l’écoute de chacun.


La direction de l’établissement est assurée depuis 2 ans maintenant pas Mme Annie Pescher (qui, grâce à une convention de direction commune assure aussi la même fonction à la tête de l’EHPAD d’Argentat). Elle est secondée dans sa tâche, en ce qui concerne le service administratif et ressources humaines par Monica Lavergne et pour la partie soins par Samuel Destampes.
Si madame Pescher n’est physiquement présente sur l’établissement beynatois qu’un jour par semaine en moyenne, elle n’en garde pas moins un contact permanent. Garante de la mise en œuvre de la législation des politiques publiques au sein de l’EHPAD, elle donne et veille au maintient du cap commun de prise en charge des résidents. «Ces différentes missions de contrôle et de surveillance ne m’empêchent pas d’être à l’écoute permanente de mes collaborateurs afin d’entendre et d’écouter des idées parfois très pertinentes.  Nous tentons, ensemble, dans une véritable coordination d’équipe, d’initier les changements qui semblent nécessaires pour ne pas être dépassés par un monde en mouvement et anticiper au mieux l’avenir», confie la directrice.
«Bras droit» de la directrice, mais aussi responsable du service administratif, des ressources humaines et financières et de la gestion du budget, Monica Lavergne est entrée dans l’établissement en 2002. Pilier incontesté de l’EHPAD, elle assure aussi la gestion des carrières du personnel, les formations, les recrutements, les salaires…et assure au quotidien le lien entre l’ensemble du personnel et la direction.
Cadre de santé, Samuel Destampes est responsable du service de soins. Arrivé dans la structure en 2013, il est en contact permanent avec les familles, les résidents et l’ensemble du personnel. C’est aussi lui qui assure la collaboration et la liaison avec les intervenants extérieurs (pharmacie, kinés, médecin coordonateur…). S’il assure lui aussi une mission de contrôle et de surveillance, il n’en demeure pas moins le référent soin d’une équipe composée d’infirmières, d’aides soignantes, d’AMP, de techniciens, d’animatrice…C’est aussi à lui que revient la gestion des plannings de ¾ du personnel, une veille réglementaire et juridique… Une fois par mois, il organise, pour les familles qui le désirent, une visite complète de l’établissement.
Si l’équipe de direction veille au quotidien à la bonne marche de la «maison» et au bien être des résidents, cette collaboration se fait aussi de concert avec le responsable des cuisines, Jean-Michel Monteil mais aussi avec la très discrète Marie Laure Maget. Bien souvent premier relais entre les familles et la structure, Marie-Laure assure la gestion administrative des résidents.

________________________________________

Corps et âmes

Nouveau look et nouvelle expo pour la Galerie d’Art contemporain Asuivre… de Beynat. Nouveau look avec son sol en acier unique crée spécialement par l’artiste Christian Cébé. Nouvelle expo avec «Corps et âmes» qui présente quelques une des œuvres du sculpteur Max Durand, de la plasticienne Catherine Libmann et de Brigitte B.Amelure.
Depuis plusieurs années, le rapport à la matière a changé. Dans un monde attiré par le virtuel, la matière devient un repère sensoriel essentiel.


Murs blancs ou bruts, tonalités métalliques au sol, la galeriste Cathy Murat nous surprend avec cette greffe architecturale audacieuse; preuve qu’Art et Design cohabitent parfaitement si tant est que l’on ait le désir profond de magnifier les œuvres exposées dans un espace surprenant. Contact fluide et soyeux, contrastes indéniables, les sculptures, tapisseries et autres meubles n’en ressortent que mieux.


Corps & âmes, voilà une nouvelle expo qui fait la part belle, elle aussi aux matières. Des sculptures torturées de Max Durand aux précieuses tapisseries de la plasticienne Catherine Libmann, l’ambiance est cocooning et d’une classe peu commune.

Une exposition à découvrir du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00. Grand’Rue -19190 Beynat-Tel: 06.42.36.57.03.

__________________________________

Le Ranch de Miel

Le Cheval pour tous

Avec le retour des beaux jours et de la chaleur, Miel redevient un Centre touristique à l’attractivité jamais démentie. Qualité des eaux de baignade, charme d’une nature préservée…il n’en faut guère plus pour combler, tant les beynatois que les estivants toujours plus nombreux. Plébiscité depuis de nombreuses années par les vacanciers, seule une activité équestre manquait à ce panorama de carte postale. Et bien, cette lacune est comblée depuis le début de la saison avec la mise en place, pour les deux mois d’été du Ranch de Miel. Situé de l’autre côté de la plage, dans la pinède, juste au dessus du parcours de santé (au dessus de l’aire de jeux), François et sa dizaine de chevaux vous attendent tous les jours de 9h00 à 18h00.

Baptême de poneys ou balades en forêt, il y en a pour tous, pour tous les âges: «ici c’est un peu du sur-mesure, à la carte» sourit le professionnel de l’équitation. Cavaliers aguerris ou néophytes, chacun pourra profiter des charmes insoupçonnés d’une campagne corrézienne riche de bois et de sous bois calmes et verdoyants (renseignements et réservations 07.87.11.76.89).

Des spectacles équestres


Afin de rendre cet été inoubliable, le bar-Restaurant La Ruche de Miel organise tous les vendredis soirs des dîners spectacles lors desquels vous pourrez découvrir les chevaux du Ranch dans un tout autre univers. De la voltige équestre aux cow-boys et aux Indiens en passant par des joutes médiévales les spectacles se veulent grandioses.

Réservations repas spectacle 05.55.24.95.17.

_______________________________

Entre technique et passion

Les infirmières de l'EHPAD

Métier de cœur, d'action et de technique, la profession d'infirmière suscite toujours autant de vocations. Même si les débouchés sont très variés, nombre d'entre elles, après avoir exercé en milieu hospitalier font le choix de travailler en établissements pour personnes âgées. Un choix spécifique, fruit d'une mûre réflexion et où l'aspect relationnel trouve tout son sens.

Au sein de l'EHPAD de Beynat, elles sont cinq à se relayer 7 jours /7, 365 jours par an de 7h00 du matin à 21h00. Entre les soins quotidiens, la gestion et la distribution de médicaments, les prises de sang, les examens spécifiques, l'aide et la surveillance des repas, elles travaillent le plus souvent en relation étroite, voire même en binôme avec des aides soignantes toutes aussi dévouées. Si elles se font le relais direct du médecin auprès des résidents, elles entretiennent avec ces femmes et ces hommes d'un âge parfois plus qu'honorable, des relations très étroites. Très attentives et à l'écoute de chacun, elles rassurent, apaisent les douleurs et les angoisses et assurent aussi un lien privilégié avec les familles.

Même si chacun a pu recréer son univers personnel dans sa chambre, loin de la maison, à l'EHPAD ce n'est pas l'hôpital. Ici chacun connaît l'infirmière par son prénom et le respect est mutuel. On ne demande pas à voir l'infirmière mais le plus souvent ce sont Sylvie, Ghyslaine, Elisabeth, Aurélie ou Stéphanie qui devancent ces appels et qui s'assurent du maintient de l'autonomie, du bien être et de la bonne santé de chacun des 67 résidents de l'établissement.

Contrairement au milieu hospitalier elles peuvent prendre le temps de s'attarder avec de chaque résident. Si elles organisent les soins sous la délégation du cadre de santé elles en conservent cependant une grande autonomie.

Entre un quotidien particulièrement rythmé, la gestion des urgences, le côté administratif, les prises et le suivi des rendez-vous… elles travaillent en relation très étroite avec tout le reste du personnel de l'EHPAD avec une concertation permanente et des adaptations constantes.

Ayant fait le choix d'un métier technique, et bien conscientes d'œuvrer au sein d'un secteur où les évolutions sont permanentes, elles s'adaptent tant aux avancées technologiques des nouveaux matériels qu'aux nouvelles méthodes de prises en charge. En ce qui concerne par exemple la prise en charge de la douleur, elles travaillent avec l'équipe mobile de soins palliatifs de Tulle. Même si nombres de leurs actes peut sembler banal et répétitif, c'est pour elles, une remise en question permanente, une concentration et une adaptation aux besoins et à la sensibilité de chaque résident.

Ici on fait du cas par cas, du sur mesure et aucun jour ne se ressemble car chaque jour est un nouveau jour de vie…

__________________________________

Quand l'Art et la pêche s'emmêlent

Depuis prés de 20 ans qu’il a repris la pisciculture familiale, Jean-Bruno Estruc n’a eu de cesse d’agrandir et d’embellir le Moulin de Sabeau. Petit coin de paradis sagement lové sous la route de Beaulieu, c’est aussi un paradis pour les truites et autres écrevisses qui font le bonheur des amateurs de pêche, mais aussi celui des gourmands.

Tous les ans, de début juillet à la fin du mois d’août la pisciculture est ouverte au public tous les après-midi à partir de 15h00. A l’ombre des arbres centaines et autour des étangs, c’est le lieu idéal pour découvrir la pêche et passer d’agréables heures au frais.

Cette année, l’ouverture de la pisciculture s’accompagnera de la découverte d’un parcours artistique hors norme. Le sculpteur Christian Cébé expose là une douzaine d’œuvres monumentales.

Ces statuts de métal à la patine et aux soudures incomparables ont depuis longtemps fait la réputation de cet artiste installé depuis de nombreuses années à Sérilhac. Une expo en plein air, véritable communion avec une nature généreuse qui sait absorber ces œuvres, les magnifier, sans jamais les dénaturer.

De la sorcière Baba Yaga au banc disproportionné en passant par le poisson et la poule inspirée du dessinateur Wozniak et bien d’autres encore, tous les goûts sont dans nature… Une belle balade autour d’une rétrospective des œuvres monumentales d’un artiste reconnu.

Renseignements: 06.87.55.62.23.

__________________________________

Bien manger n'a pas d'âge

Pour raviver la gourmandise Si l'on parle souvent de la qualité gustative et des produits proposés à nos enfants dans les cantines scolaires, on oublie souvent, en revanche, celle des personnes âgées en établissement. Redonner le plaisir de passer à table, raviver la gourmandise parfois oubliée tout en respectant strictement tant un budget que les besoins quotidiens de chacun. Voilà la mission de Jean-Michel, de Roland et de Pierre, tous trois cuisiniers au sein de l'EHPAD de Beynat.

Bien qu'immergés dans cette cuisine collective depuis 10 ou 20 ans et tous trois issus de la restauration « classique », ils n'en ont pas oublié pour autant les bases de leur métier et ont toujours bien présent à l'esprit cet échange entre leur savoir faire et les plaisirs qu'en tirent leurs convives à chaque repas.

Si la cuisine dédiée aux seniors regorge de spécificités, de techniques, mais aussi de surprises, elle n'en est pas pour autant dénuée d'innovations et de saveurs, bien au contraire. Isolement, pathologies, vieillissement… génèrent parfois un manque d'appétit ou des difficultés pour s'alimenter. Les facteurs de dénutrition sont multiples chez les personnes âgées, qui nécessitent une prise en charge particulière. En plus de soigner l'attractivité des plats, les cuisiniers sont formés à leur enrichissement en protéines, ainsi qu'à la production de "textures modifiées" (hachées, mixées, ou gélifiées) destinées aux personnes qui éprouvent des difficultés à mastiquer ou à déglutir.

Et oui, la cuisine est un métier « vivant », en évolution permanente et Jean-Michel, Roland ou Pierre suivent des formations très régulièrement. Basées sur des techniques de travail, sur une adaptation à des résidents dont l'âge évolue au fil des années, sur les différentes avancées en matière de diététique… « Par exemple dans le cadre des textures modifiées, une poire doit avoir un goût de poire et pas de compote » souligne Roland.

En EHPAD la cuisine est aussi une forme de soin et chacun des trois cuisiniers en est bien conscient. D'ailleurs, ils ne se contentent pas de rester dans leurs cuisines flambant neuves. A la fin de chaque repas, ils montent à la salle à manger à la rencontre de leurs « clients ». Là, les résidents installés autour de tables rondes partagent, comme au restaurant, des moments de convivialité. Nos cuisiniers recueillent leurs remarques, écoutent leurs doléances, discutent échangent. Comme ils le feraient dans un restaurant, ils tiennent compte des remarques qui leurs sont faites.

Les quelques 170 repas qui sortent quotidiennement des cuisines de l'établissement sont préparés avec des produits frais et de saison. Tous les trimestres, la commission des menus se réunit autour des cuisiniers. Nutritionniste et résidents y participent. « Même si les pensionnaires de l'EHPAD de Beynat sont très attachés à la gastronomie locale, c'est aussi à nous à les amener à la découverte d'une cuisine plus ouverte, plus diversifiée. Si ces commissions sont l'occasion de les amener vers une autre forme de gastronomie, c'est au quotidien que le plus gros de notre travail se fait ; lorsque nous allons à leur rencontre à chaque repas. Nous expliquons pourquoi, en fonction des saisons… nous avons cuisiné tel ou tel aliment. » remarque Pierre.

________________________________________

Quand les Lucioles font la Fête

C’est vendredi soir, le 24 juin prochain que se tiendra, comme tous les ans, la fête de fin d’année de l’école des Lucioles à partir de 18h30 au gymnase. Si la fête sera belle cette année encore grâce au gros investissement de petits et des grands, la soirée se poursuivra autour d’un buffet alimenté par la générosité des parents et devant, pour ceux qui le désirent, la finale du TOP 14 retransmise sur écran géant!!!!


Une fête préparée, certes par les enseignants et les enfants, mais largement protée par l’Association des Parents d’élèves; mais au fait, c’est quoi au juste l’association des parents d’élèves de Beynat et elle sert à quoi?

L'APE


Créée en 1993, cette association couvrait à elle seule la maternelle, le primaire et le collège.  Ce n’est qu’en 2008 qu’a eu la scission entre le collège d’un côté et la maternelle et le primaire de l’autre.  Aujourd’hui, présidée par Ophélie Grandchamp, l’APE des Lucioles met en places de nombreuses animations tout au long de l’année afin de récolter des fonds pour financer tant du matériel pédagogique que des activités proposées par l’équipe enseignante.

«Outre ce rôle essentiel de soutien financier que nous apportons aux Lucioles, confie Ophélie, notre association est aussi bien souvent un facteur d’intégration pour les parents. En effet, pour les nouveaux arrivants par exemple, l’école est un des premiers lieux de contact. Au sein de l’association, ils trouvent un accueil, mais aussi de nouvelles relations et venant de l’extérieur, ils nous amènent une ouverture et des idées nouvelles. C’est un enrichissement mutuel. En matière d’actions à proprement parler, depuis le début de l’année scolaire, nous avons participé à la vie de Beynat au travers de la Fête de la châtaigne, du Téléthon, du défilé de Carnaval, du repas tartiflette… et comme tous les ans, nous seront présents cet été lors des Marchés de Producteurs de Pays  (le 12 Juillet prochain). Tous les fonds qui ont été récoltés ont permis, ces dernières années, de financer ou de participer au financement  de  mallettes pédagogiques pour les classes du primaire, de dictionnaires (afin d’alléger la liste de fournitures des familles), de livres et puzzles, de jeux pour la cour (roues, cerceaux, cordes à sauter...), de financer des projets artistiques, mais aussi de participer au financement de sorties… L'ape est également à l'origine du projet d'aménagement de l'aire de jeux dans la cour des maternelles, dossier mené en collaboration avec la Mairie, et financé par la Mairie et subventions.»

_______________________________________________

Un micro société pas comme les autres

Située au cœur même de notre village, l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes de la Châtaigneraie est une véritable micro société au sein même de la cité.
Entre résidents et personnels, ils sont une centaine à partager un quotidien qui est bien loin de celui des hospices du début du XXème siècle.
Locaux vastes et spacieux, animations quotidiennes, restauration de qualité, chambres individuelles et personnalisées, personnel qualifié et attentionné…les résidents se trouvent au cœur d’un dispositif pensé et mis en œuvre dans un souci permanent de respect et de bien être.


Parmi les nombreuses professions qui contribuent au bien être de la soixante de résidents de l’EHPAD de Beynat, il est un homme bien connu de tous, à la présence discrète et incontournablec’est Florent Verzzelesi.


A 36 ans, ce pompier volontaire est l’agent technique du lieu. Electricien de profession, Florent veille, avec ses compétences et sa personnalité à la sécurité de tous (personnel et résidents) mais il contribue aussi au bien être de chacun. Outre ses missions d’entretien de l’intérieur et des jardins du lieu, il redevient régulièrement électricien, plombier, monteur de meubles, réparateur de télés, mécanicien. Il est peut être le seul à sillonner au quotidien les 7000m² d’un établissement à taille humaine où chacun est un maillon d’une chaine humaine pleine de vie et ouverte sur l’avenir.


Comme toutes et tous ses collègues des autres services, Florent accompagne, assiste, aide les résidents à sa manière; une télé à régler, une prise à vérifier, une ampoule à changer, un toilette à déboucher, un lit médicalisé à vérifier, un fauteuil à regonfler… il est un des personnages incontournable de l’EHPAD, lui aussi un référent bien être. Bénéficiant de toutes les habilitations électriques, il gère l’ensemble des installations, il est aussi formateur SSI. Bénéficiant d’une solide formation aux incendies, c’est qui forme l’ensemble des personnels de l’EHPAD: Analyse des risques incendie liés à l’activité de l’établissement, mise en œuvre les moyens de protection incendie, mise en œuvre efficace sur un début d’incendie, parfaite connaissance des équipements et les procédures d’évacuation spécifiques, maîtrise des procédures d’évacuation en adoptant un comportement efficace lors de l’évacuation des locaux en cas d’incendie de façon à assurer la sauvegarde des employés et faciliter l’intervention des secours, effectuer un transfert horizontal et mettre les résidents en sécurité en attendant l’arrivée des secours spécialisés.

___________________________________

La Boulangerie a fait peau neuve

S’il y a un an le bas de la rue Jean Moulin ne montrait qu’un spectacle de désolation suite à l’incendie qui venait de ravager la boulangerie, un an jour pour jour après ce sinistre, c’était, vendredi soir une toute autre ambiance autour de la réouverture de ce commerce. Agnès et Alban Capelas et leurs employés recevaient voisins, copains, famille, amis, assureurs et élus locaux qui ont tous, chacun à leur manière, et en fonction de leurs compétences, œuvrés de manière positive lors de cette année marathon.


Une reconstruction qui débutée au lendemain même dus sinistre avec un formidable élan de solidarité pour débarrasser, nettoyer et soutenir Agnès et Alban. C’est le lendemain même de cet incendie que les premiers experts mandatés par les assureurs d’AXA, Laurent Lasfargue et Jérôme Labrunie, se sont rendus sur place, tant pour apporter leur expertise que pour aider les boulangers à trouver la solution qui correspondait le plus aux besoins de toute une entreprise.


Dans les jours suivants, l’activité reprenait dans des locaux de transition afin d’assurer aux beynatois la continuité de la vente de pain puis de pâtisseries, et ainsi le maintien des emplois et la survie de l’entreprise familiale. Pendant de longs mois, ce fut un travail incessant de soutien, d’entraide et rénovation, d’écoute… qui a donné lieu, moins d’un an après l’incendie à la réouverture en ses lieux et place d’origine.

Si aujourd’hui les couleurs se font gourmandes, les douces effluves qui émanent du fournil ne laissent personne indifférent, Agnès et Alban ont retrouvé le sourire et chacun a pu retrouver ses repères, y compris les beynatois qui retrouvent avec plaisir leur boulangerie originelle. Bien au-delà de la reconstruction des locaux, cette aventure a permis à chacun de prendre toute la conscience de la qualité des services et des commerces de proximité.

_______________________________

Comité de villages

C’est hier soir que s’est tenu au Foyer Demarty le dernier des quatre Comités de villages, ces réunions publiques qui permettent aux élus locaux de se rendre au plus prés de la population de Beynat. Ces Comités ont pour but de dresser le bilan municipal de l’année écoulée, d’expliquer plus en détails les projets en cours et à venir, mais aussi de générer des échanges et de répondre aux questions des Beynatois.


Après une minute de silence en hommage à Daniel Lacoste, c’est Christine Carbonneil qui entamé ce tour de table des élus, détaillant le bilan 2015 du budget municipal.

Les finances

Si l’adjointe a repris, poste par poste l’état des recettes et des dépenses communales pour l’année écoulée, ce qui ressort, c’est que depuis 4 ans, Beynat dégage tous les ans des excédents financiers en constante augmentation, et ce, en dépit des baisses de dotation de l’Etat, et sans augmentation de la part communale des impositions locales. Pour 2015, cet excédent était de 626854€ qui sont reportés au fonctionnement de 2016, permettant ainsi à Beynat d’auto financer l’intégralité de ses projets.


Communauté de communes: nouveaux territoires et haut débit partout


Du côté des évolutions territoriale, c’est Pascal Coste, en sa qualité d’adjoint mais surtout de Président de l’Assemblée départementale, qui est revenu tant sur l’intégration de la Corrèze dans la nouvelle grande région que sur le redécoupage des cantons. Même si c’est l’Etat qui aura le dernier mot concernant le nouveau maillage territorial, la volonté d’ouverture sur le département voisin du Lot avec l’intégration de Bretenoux/ Biars est clairement affichée. Si cela ne devait pas se faire, la nouvelle communauté de communes intégrerait, à minima, BBM et Altillac.
Quoi qu’il en soit, c’est le très haut débit qui reste la priorité de l’actuelle comcom avec une couverture à 5 mégas, dans les mois à venir sur l’ensemble de l’actuel territoire et le raccordement à la fibre optique avant 2019 dans l’intégralité des foyers Beynatois.


Cimetière: rénovation, agrandissement et végétalisation.


C’est Cathy Murat qui est revenue sur l’avancée des travaux du cimetière. Après la rénovation des allées, des escaliers et l’embellissement de l’actuel cimetière, les travaux sont aujourd’hui orientés sur le nouveau cimetière qui jouxte la partie déjà existante. Dans les mois à venir, les allées vont se dessiner, ainsi qu’un jardin du souvenir et la création d’un espace cinéraire avec des «caves urnes», les columbariums et l’emplacement de nouveaux caveaux traditionnels dans un environnement qui se veut totalement herbé et végétalisé.


La voirie


Si Beynat compte plus de 80 kilomètres de voiries communales, Arnaud Reynier n’a pas manqué de signaler l’importance que tient la voirie dans le budget municipal. Des travaux permanents d’entretien et de réfection des routes, de signalétique, mais aussi un investissement important au niveau des chemins de rando et de leur balisage qui se traduisent par des programmes étalés sue plusieurs années.


Les écoles


Du côté des écoles, Hélène Gaumy a rappelé les travaux effectués cet hiver sur le toit des l’école des Lucioles qui présentait des fuites. Elle est aussi revenue sur la nouvelle organisation des temps périscolaires durant lesquels 13 intervenants se relaient autour de la dizaine de groupes d’enfants concernés. Des activités qui ont lieu 2 fois par semaine avec des séances de 1h30 à chaque fois.


L’activité économique


Outre les marchés hebdomadaires mis en place en juin dernier et qui regroupent entre 10 et 37 commerçants tous les dimanches matins sur la place du village, Frédéric Vergne a fait un point sur les Foires. La première, organisée à l’automne a connu un franc succès et en 2016, deux autres seront organisées. Une foire au veau de lait se tiendra le 22 septembre et une autre aux bovins gras le 27 octobre prochain. Du côté de la zone artisanale du Peuch, sur les 500m² de locaux mis à disposition des artisans, 300 ont déjà trouvé preneur avec 6 artisans qui ont signé des promesses de bail. La mise en service de cette zone devrait se faire en juin. Les 200m² restant sont encore disponibles et divisibles.


La Halle


C’est en lieu et place de l’ancienne caserne des pompiers dans le bourg même de Beynat que la nouvelle halle devrait voir ses travaux débuter en fin d’année. Un projet de l’ordre de 480000€ qui a été détaillé par Nils Saltenius. Des travaux qui verront aussi la disparition de l’actuelle bibliothèque qui sera rasée pour des raisons de sécurité et à cause d’une mise en conformité beaucoup trop onéreuse. Pendant toute la durée des travaux, qui devraient s’achever en mai 2017, l’antenne de la Croix rouge sera déplacée dans le haut de la rue Jean Moulin où François Farges met à disposition les locaux de l’ancienne boulangerie. En parallèle de ces travaux il sera procédé au surfaçage de la Place du Souvenir avec probablement la suppression du trottoir face à la pharmacie et à la rénovation de la rampe de protection au fon de la place.


Musée du Cabas


Michel Marcus a fait un point sur l’avancement du Musée du Cabas qui sera inauguré dimanche 19 juin prochain à l’occasion de la journée des Moulins et du petit patrimoine.


Eclairage du stade des Saules


Jean-Michel Monteil a signalé que les travaux d’éclairage du stade de foot auraient bien lieu cette année, bénéficiant ainsi d’une subvention supplémentaire de la Fédération Française de Football dans le cadre de l’Euro 2016.


Maison du département.


Georgette Laumond, dans le cadre des affaires sociales a tenue pour sa part à faire un point sur les différents services qu’offre la Maison du département et des services publics, rappelant les nombreuses permanences qui s’y tiennent (CAF, MSA, pôle emploi, relais tourisme…).


Communication et associations


Lucile Bigand a pour sa part rappelé la création d’un site Internet communal, et la parution de la seconde Clef des Champs de l’année (courant juin). Du côté des associations, Beynat se porte bien avec 48 associations locales qui contribuent très largement à l’animation du village.


Résidences senior


C’est face à la Maison du Cabas sur le terrain légué par l’Abbé Léon Pimont (plus une adjonction de terrain supplémentaire) que vont bientôt débuter les travaux de construction de 7 résidences senior, des logements de type T2 et T3 pour personnes âgées.

____________________________________

Au dernier Conseil municipal

Approbation du  compte administratif 2015  des divers budgets

Compte administratif de la commune

Les dépenses de fonctionnement sont arrêtées à la somme de  1066776.70 € et les recettes à la somme de 1493475.74 €  € soit un excédent de 426699.04 €, auquel s’ajoute les excédents antérieurs reportés de 200154.48 € soit un total de 626853.52 €.
Cette somme est affectée à l’autofinancement des investissements 2016   pour 300389.76 €  et 326463.76 sont reportés au budget primitif 2016 section de fonctionnement.
Les investissements 2015 se sont élevés à 411972.00 € intégralement autofinancés et subventionnés.

Compte administratif budget assainissement

Section de fonction de fonctionnement:
Dépenses: 67025.44 €
Recettes: 111234.28 €
Soit un solde d’exécution de  52208.84 €

Section d’investissement:
Dépenses: 104497.08 €
Recettes:   105958.76 €

Compte tenu des reports de l’exercice 2014 et des restes à réaliser, le compte administratif présente un solde positif de 102505.40 € affecté pour 23524.32 € à l’autofinancement des investissements 2016 et pour  78981.08 € à la section de fonctionnement.

Compte administratif budget centre touristique de Miel
Le solde d’exécution cumulé est de:
Section d’exploitation:  44128.97 €
Section d’investissement: déficit de 311327.91 dû au fait que le coût des travaux de la réfection de l’organe de vidange a été entièrement inscrit sur le budget 2015 alors que les recettes pour la plus grande partie sont inscrites sur l’exercice 2016, les arrêtes  de subvention n’étant pas parvenus avant le 31 décembre.
A noter que ce déficit est principalement constitué d’un RAR de 192  667.00 € à reporter sur l’exercice 2016.

 Compte administratif budget lotissement d’Espagnagol

Section de fonctionnement: résultat de clôture: 0.24 €

Chaque compte administratif est adopté par 8 pour et 2 abstentions  (Messieurs Coste et Monteil ne participant pas à ce vote)

Vote des budgets 2016

Budget principal
Le budget primitif principal est équilibré à la somme de
1813655.00 € en section de fonctionnement
1647683.00 € en section d’investissement

Les taux de fiscalité sont inchangés.

L’ensemble des travaux sont autofinancés et concernent principalement la construction d’une halle, l’éclairage des stades de football, l’aménagement du musée du cabas, les travaux d’accessibilité des bâtiments et voirie, la poursuite de l’aménagement du cimetière, des travaux de défense incendie, l’acquisition de matériel, des travaux de voirie.

Une subvention est demandée:
Auprès du Conseil Départemental pour:
La maison du Cabas:16028 €
Les travaux de voirie: 10000 €
Le cimetière et l’aménagement d’espaces publics: 150000 € sur 3 ans

Auprès du Conseil Régional  pour la halle (la plus élevée possible)

            Auprès de Monsieur le Sénateur  NOUGEIN pour l’éclairage des
Stades de football: 5000 €

Budget assainissement

Il est équilibré à la somme de:     
Section de fonctionnement:193655 €
Section d’investissement: 289987 €

Le principal programme d’investissement est le raccordement du village de Peuchamiel au réseau collectif.
La redevance assainissement est inchangée pour l’exercice 2016 soit:
Part fixe: 50 € par compteur ou logement
Part variable: 1.60 € par m3  d’eau consommé

Centre Touristique de Miel

Il est équilibré à la somme de:
Section de fonctionnement:  26300 €
Section d’investissement:   329809 € essentiellement pour la réfection de l’organe de vidange

Lotissement d’Espagnagol

Il est équilibré à la somme de 29 221.71 €  en section de fonctionnement (pas de section d’investissement).

Biens de section d’Espagnagol

Budget équilibré à la somme de:
29362 € en section de fonctionnement
11000 € en section d’investissement

Les budgets sont adoptés par 10 voix pour et 2 abstentions.

Illuminations de Noël

Compte tenu de la vétusté des illuminations qui étaient installées dans la  rue «route de Beaulieu», de nouveaux éclairages seront mis en place pour le Noël 2016.

Communication

Dans le cadre d’une politique d’animation, de promotion de notre commune, d’information des concitoyens, le Conseil Municipal décide d’un partenariat avec  RADIO VICOMTE 19500 Meyssac.
Cette radio diffusera les informations locales. Des reportages pourront être faits en correspondance avec les évènements.

Tourisme

Le Conseil Municipal décide d’adhérer à l’Association Nationale des Elus des Territoires Touristiques.
Cette association a pour but la défense et la promotion des intérêts des communes touristiques et des stations classées auprès des pouvoirs publics en interpellant le Gouvernement par courriers, par communiqués de presse à la presse spécialisée , en participant aux groupes de travail mis en place par le Gouvernement et le Parlement: réforme territoriale, DGF, fiscalité, calendrier scolaire, réforme des stations classées et des communes touristiques, réhabilitation de l’immobilier touristique, tourisme et environnement, défense de la petite hôtellerie familiale, ouverture des commerces le dimanche….
Elle organise des réunions de travail et des réunions thématiques.
Elle participe à la gestion  du label Famille Plus qui permet d’identifier les communes entrant dans une démarche qualitative d’accueil des familles et des enfants.
Elle diffuse des dossiers et des informations, utiles aux membres dans son journal  «France Tourisme» par e-mail, sur le site de l’association.
Elle participe aux travaux du Comité Local des Finances, de la Commission Supérieure des jeux , d’Atout France.
Elle travaille de façon étroite avec les autres associations d’Elus.
Le montant de la cotisation pour 2016 est de 192 €.
L’incidence financière est prévue au budget primitif 2016.

___________________________________

Les Comités de villages

Avec près de 1300 habitants répartis sur 35 km², les grandes réunions d’information sont bien moins propices à prise de parole que des rencontres en «petit comité». C’est dans cet esprit là qu’on été crée les comités de villages. Durant le temps d’une soirée l’ensemble des élus locaux viennent à la rencontre de leurs administrés au plus près de leur lieu de vie.
Ces réunions de proximité ouvertes à tous sont réparties sur l’ensemble du territoire communal divisé en quatre secteurs (Miel, Espagnagol, le Parjadis et le bourg). Elles rassemblent les élus et les habitants du secteur et servent à vous présenter et détailler les projets communaux autant qu’à recueillir vos avis, propositions d'aménagement et remarques sur le fonctionnement des services municipaux et sur l’activité de vos élus.


Le premier  de ces Comités de village qui se tiendra à Miel lundi 11 avril à 20h30, accueillera, autour des élus de Beynat, les habitants du Perrier, de la Brande, du village de Miel, de Puy de Noix, de la Malmarie, de Peuchamiel, de Cors, de la Borderie, de la Pagésie, la Graffouillière, la Garenne, les Terres du Perrier, le Breuil, Sabeau, le Moulin de Sabeau et le Moulin de Cors.


La suivante, mercredi 23 avril à 20h30, se tiendra au Foyer d’Espagnagol pour les hameaux de la Saule, d’Espagnagol, de Chassancet, d’Eyzat haut et Bas, de Charret, du Renard, de la Pergue, de Tanaret, de Brugeilles, de Fontourcy, de Chadaillat, du Vergnat et du Bois du Vieux.


Lundi 25 avril à 20h30 au Foyer du Parjadis, ce sera au tour des habitants du Parjadis, de la Faurie, du Faure, de Montredon, des Dézennes, de Groschamp, du Suc, du Planchat, de Cornillou, de bourdelle, de la Boutouyrine, de Charageat, du Moulin de l’Armand, du Moulin du Faure, du Moulin de la Roche, du Frustier, du Puy Rond, de la Plantade de blanchy et du Moulin à papier de débattre avec les élus.


La réunion au Foyer Demarty, Mercredi 27 avril à 20h30 réunira les habitants du Bourg, d’Auzoir, de Bancharel, des Saules, de la Vergnole, du Japon, de Tiébefond, du Bourriat et de Lauliadoux.

_______________________________________

La Caisse locale du Crédit Agricole

L’assemblée générale annuelle de la Caisse locale du Crédit Agricole de Beynat vient de se tenir sous la présidence de Christine Juin, et en présence de Jean Claude Charbonnieras, Vice président et représentant le Conseil d’administration du Crédit Agricole Centre France, de Christophe Jammet, directeur d’agence principale de Malemort et de 115 sociétaires locaux.


Une assemblée générale qui a été l’occasion pour Madame Juin de rappeler la dimension coopérative d’une banque animée par des valeurs mutualistes d’engagement, de proximité et de solidarité.

Avec 30000 nouveaux sociétaires en 2015, le Crédit Agricole en compte aujourd’hui 312000. Comme l’a souligné la présidente, devenir sociétaire, c’est aussi et surtout, participer à l’accompagnement par le Crédit Agricole Centre France, des projets de développement local.

Elle a d’ailleurs rappelé les nombreuses actions qui ont été soutenues par la caisse locale de Beynat avec entre autre du sponsoring auprès de 9 associations locales, du mécénat pour les communes de Beynat et du Pescher, mais aussi pour la Foire primée à la Châtaigne et la Confrérie des Gourmets de la châtaigne. Le tout pour un montant de 14900€.

Sur l’ensemble de l’Auvergne et du Limousin ce sont 2200 projets qui ont été soutenus. Avec sa solidité financière, le Crédit Agricole Centre France a conforté en 2015 sa place de premier financeur de l’économie régionale. Il a prêté plus de 2 milliards 900 millions d’euros pour accompagner les projets des différents acteurs d’Auvergne et du Limousin. 

Toujours dans un souci d’innovation et de modernisation, en 2015, le CACF a poursuivi son plan Agence+ avec  la rénovation de quelques 207 agences avec de meilleures conditions d’accueil de la clientèle; ces travaux ayant été confiés à des entreprises du territoire, mais aussi le développement  des signatures électroniques en agence, déploiement des e-relevés et des services en ligne, ouverture de nouvelles agences…

En fin d’Assemblée générale, la présidente de la Caisse locale a annoncé les noms des nouveaux administrateurs élusou réélus: Anne Laumond, Bernard Laroche, Jean-Jacques Lachaud et Gérard Monteil. Enfin, la manifestation s’est achevée par la remis de la Médaille du Crédit Agricole à Mr Jean-Marc Chapoux pour son engagement pendant des années auprès de son territoire et du Crédit Agricole.

__________________________________________

Carnet noir

Décés de Bertrand BIAIS

Le Dr Bertrand Biais a fait une carrière de médecin ophtalmologiste reconnue : à Paris, d’abord comme chef de clinique-assistant  à l’hôpital des Quinze-Vingt, puis chef du service d’ophtalmologie du centre hospitalier de Bourges. Il est l’auteur avec le Pr Sarraux d’un précis d’ophtalmologie de près de 1000 pages dans les années 70, qui a fait autorité.

Membre du bureau de l’association  « les Amis de Beynat » dès sa création en 2001, il a su faire partager sa passion pour l’Histoire en animant de nombreuses conférences et visites guidées au service de Beynat. On lui doit,  entre autre,  une monographie sur l’histoire de Beynat : « Beynat, 9000 ans d’histoire» .

Nous le voyons sur la photo en pièce jointe en guide passionné du dolmen de « la Cabane de la fée », près de Fontourcy, village où se trouve la maison familiale.

Il comptait dans ses aïeux deux maires de Beynat : Pierre Dussol, notaire à Beynat et maire sous Louis-Philippe et Félix Dussol, avocat et maire de Beynat de 1882 à 1908.

_____________________________

Un secteur peu délinquant !

Beynat accueillait hier l'inspection annoncée annuelle de la Communauté de brigades de Beaulieu sur Dordogne. Cette communauté regroupe les brigades de Beaulieu sur Dordogne, de Meyssac et de Beynat.


Une réunion qui regroupait, outre les 18 gendarmes du secteur, les maires des 37 communes couvertes par cette communauté. Une réunion sous forme de bilan annuel  animée par le Lieutenant Colonel Audouin, en charge de la circonscription de Brive  et le Major Fournier pour la COB de Beaulieu.


20 gendarmes pour 37 communes


Une zone rurale très étendues 437 km2 couvertes par 18  gendarmes (20 en théorie mais deux postes sont actuellement vacants: un à Meyssac et un autre à Beynat) réunissant 37 communes et 14106 habitants (soit 1 gendarme pour 705 habitants)
. Les communes d’Altillac, Reygades et Bassignac le bas sont maintenant couvertes par la COB suite à la fermeture de la gendarmerie de Mercoeur.


L'analyse de la délinquance de proximité tels que vols, cambriolages et dégradations, montre une baisse sensible avec 153 faits en 2015 contre 172 en 2014 (dont 44 cambriolages). Les gendarmes de la COB ont constaté 45 faits d’escroqueries, infractions économiques et financières, y compris sur internet. Les atteintes volontaires à l'intégrité physiques ont été constatées dans 44 cas.

Quant aux taux d’élucidation de ces affaires, ils sont variables car une infraction constatée une année et qui donne lieue à l’ouverture d’investigations est souvent résolue dans les mois qui suivent. Par exemple sur 2015 pour 45 escroqueries constatées, 173 ont été résolues.


Les accidents de la circulation ont été en baisse en 2015 avec 7 accidents constatés par la gendarmerie ayant fait 6 blessés et aucun tués (accidents ayant donnés lieu à des procédures). Quant aux infractions au code de la route, l'excès de vitesse arrive toujours en tête avec 176 constats, suivie de 74 non attache de la ceinture de sécurité, 15 cas alcoolémies au volant et 2 infractions pour consommation de stupéfiants.

___________________________________

Ateliers informatiques seniors

Les ateliers informatiques organisés par l'Instance de coordination pour l'autonomie de la Communauté de communes du Pays de Beynat vont reprendre. Une réunion est prévue mercredi 30 mars à 10h30 à la Maison du département de Beynat. Ces ateliers, animés par Stéphane Chapou sont ouverts à toutes les personnes de plus de 60 ans. 15€ les 10 séances. Toutes les personnes inscrites doivent se munir de leur ordinateur personnel.

Renseignements et inscriptions: 05.55.85.55.10.

_______________________________________________________

Au dernier Conseil municipal

Nouvel éclairage pour le stade de foot, local des associations, accessibilité...

La dernière réunion du Conseil municipal de Beynat a débutée par une minute de silence en la mémoire de Sylvestre Guth largement impliqué dans la vie associative du village et récemment décédé.

Il a ensuite été fait état de la démission de Monsieur Joël Boutouyrie de ses fonctions de conseiller municipal pour des raisons personnelles.

Le premier dossier abordé a été celui de l’éclairage du stade des Saules et de son stade annexe. Le Conseil Municipal a décidé de rénover l’éclairage du stade de football en vue de son homologation E5 et d’éclairer le stade annexe. Ce programme peut bénéficier d’une subvention de l’Etat au titre de la DETR aménagements de petits équipements sportifs au taux de 36% plafond assiette éligible 50 000 €, d’une autre du Conseil départemental au titre des équipements sportifs au taux de 30% et enfin d’une troisième du District de football de la Corrèze au taux de 25% (subvention plafond à 15 000€).

Ensuite, concernant l’Agenda d’accessibilité programmée : vont être mis en accessibilité : la mairie, l’église, le foyer CLSH, l’école primaire et la Maison de santé pluri-professionnelle. Une subvention est sollicitée auprès de l’Etat au titre de la DETR travaux accessibilité bâtiments et voirie au taux de 48% et une autre au Conseil Départemental au titre des équipements communaux-aménagement pour l’accessibilité des PMR au taux de 25%.

Du côté des associations, la commune met à disposition des associations un bâtiment centre bourg appelé « ancien centre de secours ». Ce dernier est appelé à être démoli dans le cadre de la construction d’une halle marchande. Le Conseil Municipal a décidé l’aménagement d’une « maison des associations » dans le bâtiment communal situé le Peuch à savoir, sanitaires, bureau et stockage matériel. De plus, l’association « Corrèze Paramoteur Beynat Envol » en sommeil pendant une période a constitué un nouveau bureau. Ses vols pourront reprendre après passage d’une convention pour occupation de terrains.

Le Conseil municipal a aussi décidé la réalisation d’un diagnostic énergétique concernant la mairie, la salle polyvalente, ses annexes et la poste. Pour ce faire, il sollicite une subvention de l’ADEME au taux de 50% (partie seule) et une de 70% si cofinancement ADEME-Région (35% chacune).

Dans le dossier des affaires foncières, une enquête publique sera prochainement ouverte en vue du classement dans le domaine de la voirie rurale d’un chemin situé à Chadaillat et de l’aliénation pour partie d’un chemin situé La Croix de Charageat.

Concernant enfin la campagne d'élagage, le Conseil municipal a fait un point suite à la réunion du 2 février dernier où une trentaine de propriétaires concernés étaient présents. cette campagne d'élagage devrait s'étaler sur trois ou quatre ans. Les personnes présentes ont mandaté la municipalité pour qu’elle fasse faire des devis à l’entreprise qui leur seront ensuite transmis. Pour ce faire la mairie a contacté une entreprise spécialisée, la SA TPA. Les élus ont précisé que le recours à cette solution n’est pas obligatoire et que chacun est libre de faire les travaux ou de les faire faire à l’entreprise de leur choix.

______________________________________

Cherche bénévoles

Attirant tous les ans des milliers de visiteurs dans les rues de Beynat, la Fête de la Châtaigne est une des manifestations phare du Sud Corrèze.

La Fête de la Châtaigne c'est 100 bénévoles le jour J mais nous avons aussi besoin de personnes qui ont un peu de temps pour nous aider pendant les 9 mois de préparation et pendant les quelques jours qui précèdent la Fête (montage et démontage des Chapiteaux, installation technique etc...)

Si vous souhaitez et si vous pouvez nous aider, faites vous connaître soit en téléphonant au 06.09.73.00.52 ou par mail à christian.minos@free.fr

Nous sommes aussi à la recherche d'animations de rue pour le 16 octobre pendant la journée, faites nous des propositions afin qu'elles puissent être étudiées en Commission rapidement.

En nous aidant vous participerez au maintien de la vie culturelle, sociale, festive de nos territoires ruraux, à la promotion et à la conservation du savoir faire de nos producteurs de Châtaignes et notamment de la "Blanchie de Beynat" obtenue de façon artisanale et fruit de la passion des producteurs."

__________________________________

Maurice Mayaudon

C’est lors d’une cérémonie aussi intimiste qu’émouvante que Madame Jacqueline Murat-Mayaudon a fait don à la municipalité de Beynat d’une des œuvres de son conjoint, le sculpteur Maurice Mayaudon.

Bien que né à la Rivière de Mansac en 1938, c’est à Beynat qu’il a choisi de s’installer en 1984 et il y vivra avec Jacqueline et leur fils Gilles jusqu’à sa disparition en 2009. Fils d’ouvriers, ouvrier lui-même, à 20 ans, il « fait » la guerre d’Algérie dans l’infanterie de marine. Son courage lui vaudra d’être cité à l’ordre du régiment et d’être décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze.

A son retour il part à Paris et là, son âme d’artiste se révèle. Finis les petits boulots nourricier, il se découvre une passion pour le travail du bois. Sa rencontre avec Jacqueline qui sera sa muse, va donner une nouvelle orientation à sa vie à son travail. Fréquentant le milieu artistique, courant les expositions, petit à petit, il abandonne l’ébénisterie qu’il affectionne pour se lancer dans la sculpture du bois.

Pur autodidacte formé à l’école de la vie, il excelle naturellement dans cet art qu’il fait sien. Artiste minutieux et bourré de talent il transformera les pièces d’orme, de noyer, de chêne ou bien encore de merisier en femme ou bien encore en chats. Des œuvres qu’il exposera de son vivant un peu partout dans la région, du Limousin à l’Aquitaine en passant par Midi-Pyrénées…En visages, en bustes ou en nus, Maurice revisite l’esthétique féminine.

La sculpture de Maurice Mayaudon qui trône désormais dans la salle des mariages de la mairie de Beynat, Au clair de tes yeux, porte un regard bienveillant sur sa Corrèze natale.

______________________________

Le carnaval des Lucioles

Attendu tous les ans avec presque autant d'impatience que les vacances scolaires, le Carnaval des Lucioles a, cette année encore rencontré un vif succès. Bien qua cantonnés au gymnase pour cause d'intempéries les princesses, pirates, vengeurs masqués et autres ont passé un après-midi festif grâce aux animatrices du périscolaire et à l'association des parents d'élèves. C'est en musique que les enfants de toutes les classes ont pu se régaler d'un goûter de carnaval où crèpes et boissons ont fait le bonheur de tous.

__________________________________

Suzanne et Antoine Roche: 75 ans d'un amour indéfectible

A l’heure où les mariages ne sont plus à la mode et où malgré tout, chacun continue à rêver du grand amour, éternel et indéfectible, il en est pour qui la magie a opérée il y a fort longtemps.
Victor et Suzanne s’aiment depuis plus de 75 ans! Victor est né le 26 février 1920 à Beaulieu et Suzanne le 22 novembre de la même année à Beynat. C’est à Beynat que Suzanne Vampouille et Antoine Roche se sont dit oui pour la vie le 29octobre 1941, par un mercredi pluvieux et neigeux. Depuis cette date, ils ne se sont plus jamais quitté, si ce n’est durant ces années sombres durant lesquelles Antoine était mobilisé.


75 ans d’amour. Ils confessent bien volontiers «qu’il y a bien eu quelques orages durant toutes ces années, mais nous n’avons jamais pris la foudre!».


A bientôt 96 ans chacun, ils continuent à vivre le même amour qu’au siècle dernier. C’est dans leur petite maison d’Auzoir qu’ils continuent de partager leur complicité avec ce respect qui les a amenés à traverser une longue vie commune. S’ils jouissent ici d’une retraite paisible (ils sont revenus à Beynat en 2005), c’est à Paris qu’ils ont passé l’essentiel de leur vie. Antoine, fonctionnaire au ministère des finances et Suzanne dans la confection. «Nous avions une vie trépidante à Paris, cherchant toujours à nous enrichir culturellement. Nous avons couru les musées, les expositions, les vernissages, rencontrés des gens formidables, connus ou inconnus», avoue Suzanne, vive et souriante comme on peut l’être à 50 ans. Quant à Antoine, qui conduit toujours sa voiture, il se plaît à dire qu’en 63 ans de permis, il «na jamais eu un seul accident et conserve toujours ses 12 points»
De leur amour sont nés deux enfants, quatre petits enfants, des arrières petits enfants et même des arrières-arrières petits enfants.


Amoureux comme au premier jour, veillant jalousement l’un sur l’autre ils nous ont offert, tel un cadeau, leur recette du bonheur: «beaucoup de patience et de respect! Beaucoup de loyauté l’un envers l’autre et surtout, il faut avoir un but commun.».

_________________________________________________________

HEPAD attention, travaux !

Des travaux de réfection seront réalisés au sein de l’Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes «La Châtaigneraie».
Ainsi, il sera procédé à la remise aux normes de l'ascenseur qui relie le service administratif et le 1er étage du lundi 29 février au lundi 14 mars 2016 inclus.  Pendant cette période, l’ascenseur sera hors service.
L'accès aux escaliers est maintenu et l’autre ascenseur (situé au niveau de l'entrée du personnel) sera aussi à disposition pendant la période des travaux.
Pour les personnes à mobilité réduite ainsi que pour les transports sanitaires et les livraisons, l'accès se fera par le côté de l'établissement, au niveau de l'entrée réservée d'ordinaire au personnel.
Dès le mardi 15 mars 2016, le fonctionnement habituel reprendra.
L’établissement s'excuse pour ce désagrément et compte sur la compréhension de tous.

_________________________________________

Assemblée générale de la Fête de la Châtaigne

Jeudi 11 Février

L'Assemblée Générale de la Foire Primée Départementale de la Châtaigne et du Marron aura lieu Jeudi 11 Février 2016 dans la salle Pierre Demarty

Ordre du Jour:

•Bilan moral (Christian MINOS - durée 10mn)

•Bilan Financier (Jacques FAIVRE - durée 10mn)

•Approbation des bilans

•Bilan par Commission (Responsable Commission- durée 5mn)

•Élection du Comité de Pilotage (Ex Conseil d'administration) - Appel de candidatures

•Perspectives 2016 (Christian MINOS - durée 10mn)

Sont conviés à l"AG, les membres du Comité de Pilotage, les élus Municipaux et ceux de la Com Com, le personnel municipal, les partenaires publics et privés, l'ensemble des Annonceurs, les producteurs, les bénévoles qui ont participé à la mise en place la Fête de la Châtaigne, les présidents d'Associations et tous ceux qui sont intéressés à se joindre à notre aventure.

L'AG sera suivi d'un pot et d'un petit grignotage.

__________________________

_______________________________________

Des Bruyères vigoureuses

Avec quelques 120 adhérents le Club des Bruyères se porte admirablement bien. Dynamique et toujours en mouvement, l’association, présidée par le non moins dynamique Alain Briand, multiplie les animations, les sorties, le tout dans une convivialité et une ouverture propice aux rencontres et à la bonne humeur.

Voici un petit échantillon des nombreuses activités proposées par les Bruyères à ses adhérents: tous les jeudis (hors vacances scolaires) aquagym de 15h00 à18h00, tous les vendredis de 14h00 à 17h00, randonnées pédestres, un samedi après-midi sur deux au Parjadis activités diverses, un vendredi par mois de 9h00 à 14h00 cours de cuisine…


Mais le Club des Bruyères, ce sont aussi de nombreuses animations, voyages et autres animations tout au long de l’année avec la participation aux marchés de Pays, participation aux fêtes locales, sorties théâtre, lotos, concours de belote, repas…
Pour plus de renseignements n’hésitez à contacter le Club des Bruyères au 06.81.43.54.86.

___________________________________

Réouverture fin avril

C’était le 13 mai dernier, en fin d’après-midi, la boulangerie d’Agnès et d’Alban Capelas partait en fumée. Ravagé par un violent incendie l’immeuble qui fait l’angle de la Rue Jean Moulin et de la place de l’église laissait place à un vaste champ de ruines calcinées. Si cette expérience a été particulièrement douloureuse elle a aussi été l’occasion d’un formidable élan de solidarité.
Dans les heures qui ont suivies, la famille, les copains, les voisins étaient là pour réconforter, aider, chacun à sa manière et selon ses compétences. Quelques semaines après la boulangerie ouvrait à nouveau ses portes dans un nouveau local où chacun prenait de nouvelles marques.


La boulangerie est un commerce de proximité dans un village où tout le monde se connaît, chacun se sent concerné, à une échelle différente, certes, mais personne n’est indifférent. Si le courage, l’entraide et l’amitié ont été de solides piliers pour Agnès et Alban, la rapidité et la qualité d’intervention de leurs assureurs a aussi été un moteur dans leur reconstruction. Là encore, on peut parler de relation de proximité. Dès le lendemain de l’incendie (pourtant jour férié), les experts mandatés par AXA faisaient un premier état des lieux. Laurent Lasfargue et Jérôme Labrunie ont eux aussi travaillé d’arrache pieds pour proposer à leurs clients une indemnisation rapide et à la hauteur des besoins de l’artisan.


C’est fin avril, moins d’un an après l’incendie que toute l’équipe de la boulangerie Capelas, 6 salariés au total, réintégreront leurs anciens locaux. Pour l’instant, réduit à l’état de chantier, le local voit les artisans s’activer pour redonner vie à cet emblématique commerce.

____________________________________

LVXE & DECO

Jusqu'au 30 Janvier

Il ne vous reste plus que quelques jours pour découvrir l’exposition Luxe et Déco qui se tient jusqu’au 30 Janvier au sein de la Galerie d’Art Contemporain Asuivre… à Beynat.


Une expo qui cette fois fait la part belle à des savoirs faires qui ont su s’adapter aux envies et aux attentes d’une clientèle exigeante.


Même si elle reste discrète l’industrie du luxe est bien présente en Limousin et c’est aussi ce qu’à souhaité mettre en avant la galeriste Cathy Murat en exposant, entre autre, quelques unes des réalisations d’Ecart International. Du mobilier de luxe qui orne les plus grands palaces et les luxueuses villas de quelques amateurs d’Art. Les plus grands designers confient la réalisation de leurs œuvres à cette petite entreprise d’Argentat qui fait voyager la Corrèze aux quatre coins de la planète.


Les œuvres tout aussi modernes, colorées et particulièrement attractives du lotois Jean-Louis Carricondo ornent les murs de la petite galerie. Des toiles de tous formats qui jouent avec les lumières et subliment, à elles seules, les intérieurs les plus endormis. Quant aux sculptures d’Alain Givonnetti, en bois ou en bronze, elles amènent au décor une touche de légèreté naturelle. Oiseau, avion ou tronc d’arbre savamment travaillé, elles sont autant d’invitation à la rêverie en ce lieu où le luxe sait aussi faire place à la volupté.


Galerie d’Art Asuivre…Rue Jean Moulin-19190 Beynat-Tel 06.42.36.57.03. Galerie ouverte du lundi au vendredi 10h00-12h00 et 15h00-17h00

_____________________________________

Services et commerces de proximité

Si durant la seconde moitié du XXème siècle, nos villages se sont vidés au rythme d’un exode rural plus ou moins effréné, on assiste depuis une quinzaine d’années  un retour aux sources.


Les campagnes se repeuplent doucement. Retour au Pays pour de jeunes retraités, mais aussi de néo-ruraux en quête de convivialité, de grands espaces et d’une qualité de vie inégalée. Aujourd’hui les divers réseaux de communication qui s’étendent permettent à certains citadins de venir vivre à la campagne tout en continuant à travailler depuis chez eux.
Si certains font ce choix audacieux c’est aussi grâce au maintient  et à la qualité de nombreux services de proximité au sein même de nos villages. Associations et commerces locaux font aussi parti de cette attractivité, ce que nos collectivités locales semblent avoir bien compris. Chez nous, à Beynat, la municipalité a misée tant sur l’attractivité de son espace naturel préservé que sur le maintient de ses infrastructures locales (maison médicale, écoles, poste…) et son développement économique. Mais la municipalité ne peut pas tout et chacun doit dynamiser son commerce et le rendre attractif et à la portée de tous.


C’est aussi ce que s’efforce de faire Mado Machemie aux Mille Saveurs. La petite boucherie traditionnelle de proximité de la rue Jean Moulin se met à la page en proposant un service de commande en ligne.

Même si l’heure de la retraite a largement sonné pour «la patronne» elle n’en néglige pour autant sa clientèle. Et oui, tradition et modernité ne sont pas forcément incompatibles!

Présente,  sur les marchés de producteurs de Pays tous les mardis soirs de juillet et d’août, la petite équipe de la boucherie l’est aussi sur les marchés dominicaux afin participer à la vie du village, à ses évolutions mais aussi et toujours pour défendre ces petits commerces locaux qui sont une des richesses de notre tissu rural.

Entre 1996 et 2006, 10000 boucheries ont refermé en France.

Boucherie Aux Mille Saveurs-Rue Jean Moulin-19190 Beynat. boucheriebeynat@gmail.com

__________________________________

Assemblée générale de la Fête de la Châtaigne

Jeudi 11 Février

L'Assemblée Générale de la Foire Primée Départementale de la Châtaigne et du Marron aura lieu Jeudi 11 Février 2016 dans la salle Pierre Demarty

Ordre du Jour:

•Bilan moral (Christian MINOS - durée 10mn)

•Bilan Financier (Jacques FAIVRE - durée 10mn)

•Approbation des bilans

•Bilan par Commission (Responsable Commission- durée 5mn)

•Élection du Comité de Pilotage (Ex Conseil d'administration) - Appel de candidatures

•Perspectives 2016 (Christian MINOS - durée 10mn)

Sont conviés à l"AG, les membres du Comité de Pilotage, les élus Municipaux et ceux de la Com Com, le personnel municipal, les partenaires publics et privés, l'ensemble des Annonceurs, les producteurs, les bénévoles qui ont participé à la mise en place la Fête de la Châtaigne, les présidents d'Associations et tous ceux qui sont intéressés à se joindre à notre aventure.

L'AG sera suivi d'un pot et d'un petit grignotage.

__________________________

Troisième Agenda 21 et troisième hirondelle pour Beynat.


Après un premier engagement en 2006 en faveur du développement durable, Beynat n’a jamais cessé de développer et de mettre en œuvre ses projets inscrits dans ses trois Agendas 21 successifs.


C’est ainsi que lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de début d’année, Arnaud Reynier s’est vue remettre, par Hubert Theil et Céline Robert, en sa qualité d’élu en charge du développement durable et pour la municipalité de Beynat, le renouvellement de son troisième label «Notre village terre d’avenir» couronné d’une troisième hirondelle.


La municipalité n’a eu de cesse depuis 10 ans de mener de nombreuses actions en faveur de la préservation de notre cadre de vie dans un souci d’équilibre, de bien être des beynatois et des générations à venir, tout en sachant allier modernité et bon sens. Les nombreuses démarches effectuées depuis 10 ans portent aujourd’hui leurs fruits et justifient pleinement la poursuite de ces actions. Aménagements équilibrés, cohésion sociale, développement économique, participation citoyenne… autant d’engagements qui sont aujourd’hui récompensés par une troisième hirondelle, gage de la qualité de vie sur un territoire et de l’engagement de la collectivité à élaborer des projets en faveur du développement durable.

____________________________________________________

Festin d'Auteurs 2015: service terminé

L’Association Festin d’Auteurs®, a tenu son assemblée générale Jeudi 7 janvier à Beynat en présence de Jean-Michel Monteil, maire de la commune.



Dans son rapport moral, la Présidente, Christine Soufflet a souligné l'existence depuis 6 ans maintenant de ce salon du livre "pas comme les autres" car organisé totalement par des bénévoles mobilisés pour réfléchir, imaginer, organiser une telle manifestation. Elle a insisté sur "leur état d'esprit, leur désir de participer et de s'investir dans cette fête du livre de cuisine". Elle a également tenu à remercier les sponsors publics et privés car sans leur soutien financier une telle manifestation ne pourrait pas avoir lieu, malgré toute la bonne volonté des organisateurs et des bénévoles.


Puis la secrétaire, Céline Lelièvre, a présenté le rapport d’activité de Festin d'Auteurs® 2015 et les quatre clés d'un succès renouvelé. C'est en effet un "3ème service" très satisfaisant qui a accueilli 72 auteurs avec 1 226 livres vendus, 2 500 visiteurs et la participation de plus de 100 bénévoles. Elle a également souligné la présence de la marraine, Régine Rossi Lagorce, auteur bien connue des corréziens, dont le gâteau "Festindauteurs" a été créé au moment du salon.

Le Prix Apicius®, inventé par Festin d'Auteurs® a été remis aux trois lauréats :

Silvano Serventi ("La Cuisine des Tranchées)

Chef Simon ("En cuisine")

Frédéric Parra ("Elliot et le secret du berger sorcier").


Dans son rapport financier, le trésorier, Dominique Guittonneau fait ressortir un état des finances sain qui permettra d'amorcer l’édition n°4, en 2017.
L’assemblée générale s’est terminée par le traditionnel verre de l’amitié.

___________________________________

Voeux

Travaux divers, mise en place de marchés hebdomadaires, création d'une zone artisanale, rénovation du cimetière, travaux à Miel, mise en valeur du patrimoine local, foire aux bovins gras… et ce, sans augmentation des impôts locaux, si 2015 a été riche, 2016 ne sera pas en reste.

C'est lors de la traditionnelle cérémonie des vœux que Jean-Michel Monteil a dévoilé les nombreux projets qui vont rythmer cette nouvelle année municipale.

Pour commencer, la mise en ligne du site Internet de la municipalité qui devrait être accessible dans les prochains jours. Pour ce qui est du nouvel Agenda 21 il se concrétise au quotidien au travers de nombreuses actions comme la préservation et la mise en valeur du patrimoine local, mais aussi une gestion responsable et durable… Après les phases de travaux successifs, 2016 verra aussi l'aménagement du nouveau cimetière. Les travaux de construction de la halle, en lieu et place de l'ancienne caserne des pompiers en centre bourg, devraient débuter à l'automne ainsi que la construction de 6 à 8 logements à destination de personnes âgées. Accessibilité des bâtiments publics, élagage, voirie, réunions de villages…seront aussi au programme de cette nouvelle année.

Une cérémonie lors de laquelle Jean-Michel Monteil a chaleureusement remercié les associations locales ainsi que leurs nombreux bénévoles pour leur implication sans faille dans le dynamisme local. il n'a pas non plus manqué de féliciter l'ensemble des 24 agents communaux pour leur disponibilité et la qualité de leur travail, et ce, tout au long de l'année. Quant au Conseil municipal, au grand complet, il a su faire preuve, cette année encore de son efficacité et sa solidarité. une cérémonie conviviale qui s'est achevée par le traditionnel pot de l'amitié et le partage de la galette.

_______________________________________________

Les voeux à la Résidence de la Châtaigneraie

C’est en présence de nombreux élus, dont Pascal Coste, président de l’Assemblée départementale, de Ghislaine Dubost, conseillère générale du Canton du Midi Corrézien, de Jean-Michel Monteil, maire de Beynat…que Michel Marcus, président du Conseil d’administration et Annie Pecher, directrice de la résidence de la Châtaigneraie ont présenté leurs vœux à une assemblée nombreuses. L’ensemble des 67 résidents de l’établissement ainsi que les membres du personnel, tous services confondus, les familles, les bénévoles et de nombreux invités avaient été conviés à cette cérémonie. 

Un après-midi qui, comme chaque année comble les résidents de la Maison de retraite et permet à chacun de prendre la mesure des différents investissements réalisés au cours de l’année précédente, des nombreux projets qui verront le jour au cours de 2016, mais aussi de l’implication de chacun des 47 membres d’un personnel dévoué.
Cette cérémonie des vœux faisait suite au repas de la mi-décembre qui réunissait, toujours dans une ambiance conviviale et dans un souci d’écoute mutuelle avec les résidents, leurs familles et les membres du CVS. Les deux réveillons, de Noël et du jour de l’an ont aussi été l’occasion pour chacun de partager des repas améliorés et adaptés aux besoins de chacun.


Si, lors de son discours, Michel Marcus a félicité la directrice pour son travail, dans le respect d’une rigueur budgétaire, et la synergie qu’elle a su créer parmi le personnel, il n’a pas non plus manqué de souligner la qualité de soins apporté aux résidents par un personnel dévoué et attentif.
Quant à Madame Pecher, elle a pour sa part, tenu à remercier et à féliciter les 47 salariés de l’établissement pour leur engagement dans les différentes démarches entreprises au sein de la structure, soulignant aussi le fait que chacun a su mettre le résident au centre de toutes les préoccupations; tout cela en créant un véritable foyer de vie.


Cette année 2016 est donc abordée avec optimisme par l'établissement, qui poursuivra les actions déjà entreprises pour améliorer davantage encore, le quotidien des résidents.

________________________________

Quand les décorations illuminent l'hiver

Qu'elles soient privées ou municipales, les initiatives se multiplient en ces périodes de fêtes de fin d'année pour amener lumières et couleurs au coeur de l'hiver. Attractives, ces décorations, symbole de générosité font le bonheur des promeneurs, petits et grands. Elles concourent aussi à l'attractivité de nos villages.

Nous ne pouvons que souligner et féliciter toutes celles, à l'instar ici de Madame Leclerc, au village du Japon, et tous ceux qui accordent un soin tout particulier à l'embellissement de leurs maisons, parcs et jardins, même en plein coeur de l'hiver où la végétation est d'ordinaire en veille.

_________________________________________

Des hélicoptères

Entre le 4 et le 21 janvier prochain, des hélicoptères survoleront Beynat à très basse altitude. Ce sont les appareils de la société Hélicoptères Services, Jet Systems, mandatés par ERDF. Il s'agit là d'organiser la visite préventive d'un tiers environ du réseau électrique aérien 20 000 volts. Le programme 2016, dur le département de la Corrèze concerne 950 kilomètres de lignes, dont certaines sur le territoire de la commune.

Ces survols ont pour objectif de détecter et localiser les équipements présentant des défaillances ou des signes d'usure qui justifient leur remplacement (poteaux endommagés, isolateurs cassés, lignes avec des brins coupés, supports déformés…)

Le résultat de cette inspection permettra aux équipes d'ERDF d'établir un diagnostic précis et de programmer en conséquence les interventions qui permettront d'anticiper les opérations de maintenance. Les clients bénéficieront en conséquence d'une meilleure qualité d'acheminement de l'électricité en évitant les pannes latentes.

_________________________________

Le Père Noël et les enfants

C'est sous le soleil printanier de Noël que tous les enfants, de Beynat et d'ailleurs ont pu faire une petite balade en calèche samedi. Accompagnés du Père Noël en matinée, ils ont silloné les rues du village. L'association des commerçants et artisans de Beynat offrait là un bien beau Noël à tous. Balades en calèche donc avec le bel attelage de Maurice Lagier de Sérilhac mais aussi de nombreuses animations au Foyer en présence du Père Noël et l'aimable présence de Jean-Pierre pour le Club photos de Beynat. De biens beaux souvenirs et des cadeaux offerts par les commerçants et artisans de Beynat qui ont tous conservé une belle âme d'enfants.

_______________________________________

Mais qui sont ces hélicos?

Entre le 4 et le 21 janvier prochain, des hélicoptères survoleront Beynat à très basse altitude. Ce sont les appareils de la société Hélicoptères Services, Jet Systems, mandatés par ERDF. Il s'agit là d'organiser la visite préventive d'un tiers environ du réseau électrique aérien 20 000 volts. Le programme 2016, dur le département de la Corrèze concerne 950 kilomètres de lignes, dont certaines sur le territoire de la commune.

Ces survols ont pour objectif de détecter et localiser les équipements présentant des défaillances ou des signes d'usure qui justifient leur remplacement (poteaux endommagés, isolateurs cassés, lignes avec des brins coupés, supports déformés…)

Le résultat de cette inspection permettra aux équipes d'ERDF d'établir un diagnostic précis et de programmer en conséquence les interventions qui permettront d'anticiper les opérations de maintenance. Les clients bénéficieront en conséquence d'une meilleure qualité d'acheminement de l'électricité en évitant les pannes latentes.

_______________________________________

Un projet locatif ?

Redevance pour la modernisation des réseaux de collecte de l'assainissement

Pour ce qui est de la redevance pour la modernisation des réseaux de collecte assainissement, le tarif de redevance à appliquer par m3 d'eau consommée est de 0,24€ pour l'exercice 2016. Le Conseil Municipal a décidé que cette redevance collectée par la commune pour le compte d'Adour Garonne le sera lors de la facturation du solde de la redevance assainissement 2016.

Prélèvements automatiques pour régler la cantine

Concernant la cantine scolaire, actuellement, et selon les services, les redevances des usagers sont réglées en espèces, par chèques bancaires ou par carte bancaire. A compter du 1er janvier 2016, et sur décision du Conseil municipal, il a été décidé d'instaurer en plus, le prélèvement automatique pour ces services de restauration scolaire. La mise en place de ces prélèvements automatiques permettrait de simplifier la démarche de règlement, de sécuriser les transactions et d'améliorer quantitativement et qualitativement le recouvrement des recettes.

Défense incendie de Miel

Du côté du Centre touristique de Miel, compte tenu de l'absence de système de défense incendie dans le secteur de Miel, le Conseil Municipal a décidé de profiter des travaux d'aménagement de l'étang pour faire installer une prise d'eau.

Une opération locative pourrait prendre forme sur la commune

Il ne s'agit pour l'instant que d'un projet qui fait suite à la rencontre de Mr le maire avec la société Polygone SA d'HLM. Cette opération locative pourrait être envisagée sous la forme de la construction de 6 à 8 pavillons locatifs de petite taille à destination des personnes âgées. Un projet qui, s'il prenait forme se ferait en totale collaboration avec les élus locaux qui seraient tenus informés en permanence, et sur lequel la Commune pourrait intervenir au niveau des décisions. Il s'agit là d'une opération qui sera en phase avec la réalité des besoins à court et moyen terme. Une enquête de besoins sera faite auprès de la population.

En ce qui concerne les différentes animations, Mr le Maire a informé l'assemblée que:

Beynat sera ville de lancement du Téléthon 2017.

Le 10 avril 2016 la course Tulle Brive passera à Beynat. Le départ des VTT se fera de Miel où il y aura un point de ravitaillement.

________________________________

100% Made in Beynat

Irrésistiblement et universellement apprécié, le chocolat, en ces périodes de fêtes se pare de ses plus beaux atours. Parce que ce produit noble, fragile et très difficile à travailler est avant tout une passion, Alban Capelas a su, au fil des années, imposer sa marque de fabrique et son talent.
Passé d’une production confidentielle il y a encore quelques années, il travaille aujourd’hui plus de 200 kilos de chocolats par an. Dans son atelier, au dessus de la boulangerie, (en attendant la réouverture de son commerce, rue Jean Moulin, au printemps) les arômes se mélangent, presque entêtant, les garnitures se font généreuses, suaves, classiques voire même exotiques. C’est un laboratoire tout entier qui est dédié à la confection de ces précieuses bouchées qui viennent ensuite prendre place la vitrine réfrigérée qui leur est dédié dans le magasin.

Noirs, Blancs ou au lait, bonbons et autres sujets de saison rivalisent de finesse. En coffrets ou en ballotins, à offrir ou simples gourmandises, les chocolats 100% Beynat n’en finissent pas de séduire même les plus accros. Des chocolats artisanaux à découvrir et à déguster sans attendre à la boulangerie Capelas.

________________________________________________

5 048€ pour la recherche

C'est un chèque de 5 048€ qui a été remis à l'AFM pour cette 5ème édition du Beynathon. Une somme supérieure aux années précédentes grâce à la mobilisation de tous: particuliers, chefs d'enrteprises, municipalité, bénévoles et associations locales et cantonales (Sérilhac, du Pescher, d'Albignac et de Lanteuil).

Un grand merci à tous les donateurs (particuliers et entreprises), à la municipalité de Beynat, aux employés communaux, aux présidents, bénévoles et représentants d'associations ainsi qu'aux organisateurs: Laurent, Jean-Michel, Bernard, Alain et Caroline.

_____________________________

Beynathon 2015

Allez, c'est parti, dans quelques jours, les 4, 5 et 6 Décembre prochains, nous y serons et afin de proposer à tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes, trois jours de fête, les organisateurs de Beynathon se sont mis en ordre de marche.

Pour fêter sa cinquième année de participation au Téléthon, le Beynathon se déroulera cette année sur trois jours. Trois journées durant lesquelles associations, bénévoles, mais aussi commerçants, entrepreneurs, particuliers... vont faire du Beynathon leur cause commune. Une cause qui a vocation à distraire, à amuser, à régaler, mais aussi et surtout, à récupérer des fonds pour le Téléthon et la recherche.

Si tous les records sont faits pour être battus, gageons que cette année les 4 800€ seront largement battus et que petit à petit Beynat s'imposera comme un des villages les plus solidaires de la Corrèze.

Des nouveautés pour tous

Notons aussi, au rang des nouveautés que trois associations extérieures au village se joignent à ce 5ème Beynathon: Quad 9 Lanteuil, Achabatz d'Entrar de Sérilhac et le Shotokan Karaté du Pescher.

Avant de vous donner le programme complet de ces 3 jours d'animations, sachez qu'il y aura:

  • Un fil rouge de 24 heures non stop avec les Cabas qui vont tresser la paille du vendredi soir 20h00 au samedi soir 20h00 pour réaliser un cabas à l'effigie du Beynathon qui sera mis en vente aux enchères.
  • Une course pédestre de 6 kilomètres (3 boucles de 2 km) qui sillonera le bourg, sans chrono, juste pour le plaisir de participer et de courir pour les petits et les grands.
  • Une dictée, enfin, deux dictées, une pour pour les enfants et une autre pour les adultes. Tous ça dans les classes de l'école primaire.

Le programme

Il reste encore quelques jacinthes en vente au profit du Téléthon à la Croisée de Beynat à Carrefour Contact et chez Sophie Bossoutrot au salon de coiffure Sophie Coiff' à Aubazine.

Vendredi 4 décembre

17h00/18h00 Démonstrations de Judo au Foyer

20h00 Début du Fil rouge (24h00 de tresse non stop) avec les Cabas de Beynat

20h30 Concours de belote de la Société de Chasse au Foyer

Samedi 5 Décembre

  • 8h30 Tournoi de Foot en salle au gymnase (6 équipes: pompiers, gendarmes, RCMiel, Foot+ filles, Hand)
  • Course pédestre 6 km circuit balisé (bourg + chemin de la châtaigne), départ et arrivée du gymnase. 5€/personne, ouvert à tous. Inscriptions: 06.87.58.53.36.
  • Fermeture de la buvette au gymnase à 12h00 et apéro au Foyer.
  • 12h30 Repas au Foyer et passage des équipages de Quad 9 Lanteuil avec remise de chèque, d'Achabatz d'Entrar de Sérilhac avec aussi la remise de chèque de la tombola organisée par l'association Sérilhacoise, la remise de chèque de l'Association des Commerçants et artisans de Beynat. Inscription au repas 06.81.43.54.86.
  • Animation avec l’orchestre Jean-Louis Rigaud de 11h00 à 16h00 (gymnase + foyer)
  • De 10h00 à 17h00 présence des Cabas et de l’Amicale du Prajadis au gymnase, dépistages visuels, maquillage pour enfants...
  • Toute la journée, crèpes et buvette au Gymnase par le Club des Bruyères. Vente de marrons grillés à l'extérieur par la Confrérie de la Châtaigne
  • De 14h00 à 17h00 Tennis de table, karaté et initiation au Self-défense en présence des champions de France, massages des mains...au Gymnase
  • 15h30 à 16h30 Dictées dans les locaux de l’école primaire. Ouvertes à tous. 5€/personne.
  • 18h00 Tartiflette géante à emporter au Coeur d'Etable
  • 20h00 au Foyer fin du Fil Rouge des Cabas et annonce du vainqueur de l'enchère. Remise du chèque des bénéfices de la Tombola organisée par l'association sérilhacoise Achabatz d'Entrar.

20h30 au Foyer Loto du Foot avec 1 quine spécial Beynathon dont les bénéfices sont reversés au Beynathon. (ce loto est organisé par et pour le club de foot indépendamment du Beynathon, mais profitant de ces journées festives, l’AS Beynat dédie un quine au Beynathon

Dimanche 6 Décembre

  • Tournoi de Hand au gymnase de 8h30 à 11h30
  • Zumba de 11h30 à 12h30 au gymnase animée par Cathy et Stéphanie. 5€/personne.
  • Buvette

Renseignements: 06.83.67.76.38.

Inscriptions: 06.87.58.53.36.

__________________________________________

Service Plus, l'autre alternative

Face à une conjoncture économique et sociale difficile, les structures d’insertion par l’emploi deviennent des acteurs de proximité indispensables et sont devenues des maillons incontournables entre les offres et les demandes d’emplois.
Afin de répondre au mieux aux besoins des demandeurs d’emplois et d’engager une prospection pour solliciter de potentiels utilisateurs sur notre territoire, l’association Services Plus ouvrira une permanence dans les semaines qui viennent, à la Maison du Département de Beynat.

Services Plus est une structure d’Insertion par l’Activité Economique et plus précisément une Association Intermédiaire créée il y a plus de 20 ans à Argentat. Sa mission est de répondre à la demande des utilisateurs (Particuliers, Entreprises, Commerçants, Collectivités, et Associations) en mettant à disposition ses salariés. Ces derniers interviennent dans différentes tâches: Aide à domicile (entretien courant du domicile, repassage, jardinage, bricolage, garde d’enfants de plus de 3 ans, gardiennage d’animaux), manœuvre en entreprise, manutention, nettoyage de locaux industriels et administratifs….
Intervenant sur les anciens cantons d’Argentat, Mercœur, Saint Privat et depuis 2015 sur celui de Beaulieu sur Dordogne, l’association Services Plus, présidée par Madame Brigitte BARRIERE REYNAL, composée d’un conseil d’administration et de trois salarié(e)s permanents,élargit son territoire d’intervention en s’implantant sur Beynat et ses alentours.
Nadine DERIEUX, Maison du Département de BEYNAT (tel: 05 19 07 81 21) est votre interlocutrice de proximité en partenariat avec Services Plus, qui a la volonté de répondre à la demande et aux besoins de tous.
L’équipe de services Plus se tient à votre entière disposition du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 à la Mairie Annexe d’Argentat.
Téléphone: 05 55 28 17 66

_____________________________________________________________

Au dernier Conseil municipal

Subvention DETR travaux voirie pour aménagement étang de Miel

Suite à la remise en eau de l’étang après la dernière vidange, il a été constaté que la canalisation de vidange était détériorée  et un risque d’impossibilité de vidange à l’avenir était  très probable.
Vu le classement à risque  de cet étang, il convient de pouvoir manœuvrer la vanne  à tout moment que ce soit pour une vidange ou pour une mise en sécurité lors d’évènements pluvieux importants.
C’est pourquoi il convient de remplacer au plus tôt cette canalisation.
Au préalable, des travaux de voirie  permettant  l’accès  aux abords de l’étang (prolongement de la voie communale La Borderie  Peuchamiel)  doivent être réalisés.
Le Conseil Municipal sollicite donc une subvention au titre de la DETR au taux de  48 %.

 Agenda 21

L’agenda 21 est un programme d’actions pour le XXIème siècle définissant les objectifs et les moyens mis en œuvre en faveur du développement durable à l’échelle de la commune. Il s’inscrit dans les finalités définies par le Ministère de l’Ecologie, de Développement durable et de l’Energie:
- lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère
- préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources
- épanouissement de tous les êtres humains
- cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations
- dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation durable

La commune s’est engagée en matière de développement durable avec son premier programme Agenda 21 local en 2006; puis a suivi un second programme pour 2010-2013. 
Dans cette continuité, c’est par délibération en date du 28 mai 2015,  que le Conseil Municipal avait manifesté le désir de lancer son 3ème programme d’action Agenda 21.

Suite à l’évaluation réalisée le lundi 16 février 2015 par l’association «Notre Village» et aux différentes réunions du comité de pilotage dont la composition a évoluée et a été arrêtée le 12 janvier 2015, des axes stratégiques ont été définis et des idées d’actions communales à réaliser ont été récoltées pour concrétiser les orientations. Ces idées sont retracées au sein du document «les axes stratégiques et le programme d’actions»qui devient la charte «Notre Village Terre d’Avenir», programme 3.
Après adoption de ce programme, l’agenda 21 entre dans une nouvelle étape, celle de la réalisation d’actions qui, pour certaines, ont été déjà amorcées voire réalisées au cours de l’année 2015, par la commune.

Considérant l’intérêt pour la commune de Beynat de poursuivre la mise en œuvre de l’agenda 21 sur le territoire communal, le  Conseil Municipal approuve  la charte «Notre Village Terre d’Avenir», programme 3

Schéma départemental de coopération intercommunale de la Corrèze

Monsieur le Maire rappelle que le 28 mai dernier le Conseil Municipal  s’était prononcé en faveur d’une organisation à 2 nouveaux EPCI conformément à la position adoptée par le Conseil Communautaire du Pays de Beynat à l’issue de cette étude.
Cependant, la formation d’un EPCI unique regroupant les 6 EPCI,organisé géographiquement de manière multipolaire et permettant un accueil au sein de chaque site, était  également envisageable.

Monsieur le Maire propose à l’assemblée d’adopter la délibération suivante:

Vu le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de la Corrèze proposé par M. le Préfet de la Corrèze;

Vu la prescription N°3 de ce projet relative à la fusion des communautés de communes du Pays  de Beynat, des villages du Midi Corrézien, du Sud Corrézien, du Canton de Mercœur, du Pays d'Argentatet du Canton de Saint Privat ;

Considérant que ce schéma a été adressé pour avis aux conseils municipaux des communes et aux organes délibérants des établissements publics de coopération intercommunale et des syndicats mixtes concernés par les propositions de modification;

Considérant que le schéma a été notifié pour avis à la Commune de Beynat le 09 octobre 2015 et que le conseil municipal doit se prononcer dans un délai de deux mois à compter de cette notification ; à défaut de délibération dans ce délai la réponse serait réputée favorable;

Considérant que le seuil de population des EPCI de 15000 habitants, prévu par la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, est ramené dans le département de la Corrèze à 5962 habitantsau regard de la faible densité de population du département ;

Considérant que le projet de schéma motive la proposition N°3 par le renforcement de la coopération actuelle dans le cadre du Pays Vallée de la Dordogne Corrézienne et par l'accroissement de la solidarité financière;

Considérant en effet la volonté  des Communautés de communes  Vallée de la Dordogne Corrézienne de mener ensemble certaines opérations  pour lesquelles un intérêt  communest clairement identifié;

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide de: donner un avis défavorable à la prescription n°3 du schéma départemental de coopération intercommunale proposant la fusion des communautés de communes du Pays de Beynat, des villages du Midi Corrézien, du Sud Corrézien, du Canton de Mercoeur, du Canton de Saint Privat et du Pays d'Argentat, de proposer, sur ce même territoire, la création de deux EPCI distincts, composés respectivement:- d’une part, des communautés de communes du Midi Corrézien, du Sud Corrézien, du Pays de Beynat et la commune d'Altillac;- et d’autre part, des communautés de communes du Pays d'Argentat, du Canton de Saint Privat et du canton de Mercœur moins la commune d'Altillac. Le Conseil municipal de Beynat décide d’exercer les compétences communautaires actuelles, respectivement au sein de ces deux nouveaux périmètres. De mettre en œuvre le principe de subsidiarité au travers du syndicat mixte Vallée de la Dordogne Corrézienne  pour des opérations intéressant l’ensemble du territoire des deux nouveaux EPCI, et agréées par les deux EPCI, concernant par exemple:
- La politique de promotion du tourisme à travers la création d'un office du tourisme avec le Syndicat Mixte Pays Vallée de la Dordogne (SMPVD)
- Les politiques de contractualisation Leader et Contrat de Pays
- La politique de développement économique, par exemple à travers l'animation du dispositif Actions Économiques Territorialisées
- La réalisation d'une charte forestière
- Le développement des usages du numérique

  • De donner un avis favorable à la prescription n°19 du schéma départemental de coopération intercommunale proposant la fusion du Syndicat intercommunal d'équipement de la région de Beaulieu, du syndicat mixte des eaux de Roche de Vic et du syndicat mixte BBM Eau notamment par la création d’un syndicat mixte de communes
  • De demander à la Commission Départementale de Coopération Intercommunale defaire amender dans ce sens le projet présenté par M. le Préfet de la Corrèze.

Délibération adoptée à l’unanimité.

Monsieur le Maire précise qu’il a été demandé à toutes les communes d’adhérer au même SCOTT pour pouvoir, si cela s’avérait opportun  à l’avenir, d’adhérer à un EPCI  unique regroupant les 6 actuels

Questions diverses

Voirie
Les travaux sont réalisés en presque  totalité sauf les Vignes et l’empierrement du chemin qui longe le mur du château de Sabeau.
Monsieur le Maire remercie Arnaud REYNIER  pour tout le travail qu’il fait  dans ce domaine
Halle

Le cabinet d’architectes CLARY retravaille le projet en fonction des préconisations qui lui ont été données (baisse du coût, réduction du périmètre, surfaçage uniquement de la  place du souvenir et rénovation de la barrière située sur le mur de soutènement).

Assainissement  Peuchamiel

Les tests pour trouver d’où viennent les effluents n’ont pas donné de résultat.
Il s’agissait  peut-être  d’une «décharge sauvage» par un professionnel car depuis que les mesureurs ont été posés il n’y a plus de  décharge.
Les travaux se feront en 2016; c’est une priorité.

__________________________________________

Marche solidaire

Après les images apocalyptiques de ces derniers jours, l'heure était au recueillement dans la France entière. A Beynat comme ailleurs la population est descendue dans la rue en silence, les visages graves et les yeux parfois rougis. L'union sacrée des beynatois, très nombreux en ces heures sombres, à l'appel de la municipalité. Instants de partage, de compassion face à l'horreur. De nombreux enfants défilaient aux côtés de leurs parents, des élus...Quelques fleurs, des bougies, un discours ferme et ému du maire, qui rappelait les fondements de notre République à tous les participants de cette marche solidaire venus de Beynat mais aussi des villages alentours.

Un marche digne

_________________________________________________

Une vidange exceptionnelle

Si en temps normal la vidange de l'étang de Miel se fait tous les trois ans, c'est cette année une vidange exceptionnelle à laquelle la municipalité doit avoir recours.

Durant l'été, il a été trouvé des débris de canalisation dans la pêcherie qui se situe en contrebas de l'étang. Après une exploration à l'aide d'une caméra, il s'est avéré que la canalisation de vidange de l'étang (canalisation plastique datant de 1969) avait « mal vieilli ».

Il a donc été décidé de changer cette canalisation au plus vite afin de se prémunir des éventuels dommages qui résulteraient d'un accroissement des fissures existantes ou, pire, d'une rupture.

Des travaux de l'ordre de 194 000€ (subventionables par l'assemblée départementale et l'Agence de l'eau Adour Garonne ) qui se déroulent en quatre temps et s'étaleront sur une durée de trois mois en fonction des aléas climatiques.

Dans un premier temps, il a été créé, en contrebas de la digue, un bassin de rétention de 600m3 qui va capter les boues de l'étang durant la période d'assèchement.

Puis vient la vidange des 13 hectares du plan d'eau (une dizaine de jours).

Ensuite la Société de pêche interviendra pour récupérer les poissons.

Viendront enfin l'ouverture de la digue et le changement de la canalisation endommagée.

Des travaux qui se font sous la maîtrise d'œuvre du CPIE et qui sont prévus pour durer environ trois mois ; période durant laquelle l'accès à la digue est fermé et interdit au public.

Les travaux ayant commencé, le tour de l'étang de Miel ne peut donc plus être accompli dans son intégralité.

__________________________________

Au son de la cornemuse

Toujours aussi empreinte d'émotion, cette cérémonie commémorative du 97ème anniversaire de l'Armistice de 1918, revêtait cette année un caractère un peu plus spécial. C'est au son de la cornemuse d'Etienne Baranger, des Choeurs de la Vézère, que s'est déroulée cette cérémonie du souvenir à Beynat.

______________________________________________________

Concours d'Haïkus

A l'occasion de sa journée portes ouvertes, l'EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) La Châtaigneraie de Beynat a organisé un concours de poésie Haïku destiné aux visiteurs, aux résidents ainsi qu'au personnel de l'établissement. Devant la qualité des 23 œuvres remarquables, la commission créée pour l'occasion a eu des difficultés dans ses choix.

Voici les 3 poèmes gagnants dont les auteurs anonymes pourront se reconnaître :

1er Haïku :Des bises qui claquent

Des paroles qui s'envolent

Des fleurs qui s'épanouissent.

2ème Haïku :

Dans une vie toute entière

Un être rencontre

La lumière.

3ème Haïku :

Je donne la vie

La vie nous la reprend

Une maman.

____________________________________

Un Atelier de Retouches

S’il est un qualificatif que l’on peut attribuer à Beynat, c’est celui de dynamique.

Après l’Institut de beauté, le plombier, voilà maintenant un atelier de retouches qui vient de s’implanter dans le village. Sur la route de Beaulieu, Simone Faurie vient d’ouvrir Beynat Retouches dans le local de Proxi.

Un second atelier pour cet artisan chevronnée qui partage maintenant son temps et son travail entre son atelier d’Argentat et celui de Beynat. Largement connue et reconnue sur les bords de la Dordogne pour la qualité de son travail, voilà le nouveau défi que vient de se lancer Madame Faurie qui dit avoir trouvé à Beynat une qualité d’accueil et un dynamisme qui l’ont ravi. Si elle ne fait pas de confection vestimentaire, en revanche, les surjets, les braguettes et autres manches trop longues n’ont aucuns secrets pour elle. Derrière ses machines, elle répare, raccourcit, réhabilite tous les textiles.

Beynat Retouches est ouvert les mardis, jeudis et samedis après-midis de 13h30 à 18h30. Tel: 06.37.16.37.96. ou 05.55.28.03.54.

_____________________________________

Beynat candidat à l'accueil de réfugiés

C’est dans un contexte international particulièrement tendu que la France s’apprête à accueillir 24000 nouveaux réfugiés (chiffres avancés par François Hollande en conférence de presse le 7 septembre dernier). Des populations essentiellement originaires du Moyen Orient mais aussi de la corne de l’Afrique.


Alors que l’ensemble du Limousin s’apprête à en accueillir 250, la Corrèze pour sa part tiendra lieu de terre d’asile à 83 personnes. La commune de Beynat s’est portée volontaire pour accueillir une famille de réfugiés suite au courrier adressé par le Ministère de l’Intérieur à l’ensemble des mairies de France.  Une décision prise en Conseil municipal et pour laquelle a été crée un groupe de travail auquel participent Christine Carbonneil, Lucile Bigand, Nelly Lapeyre, Georgette Laumond, Danielle Clavel, Michel Marcus et Jean-Michel Leymarie.

Cet engagement, qui, bien qu’il soit municipal a été pris aussi en concertation avec l’ensemble des maires de la Communauté de communes du Pays de Beynat qui, de par leur proximité géographique ont aussi été consultés et donc informés directement de la démarche dans laquelle s’engageait Beynat. Un travail de préparation qui a généré une mobilisation et une solidarité de la part de toutes ces communes.


Le département ayant fait le choix de déléguer l’hébergement de ces populations réfugiées aux différents bailleurs sociaux, le logement vacant de type T5 situé dans les locaux de l’ancienne gendarmerie, sur la route Beaulieu a donc été choisi par Corrèze Habitat. Cet appartement n’étant pas meublé, chacun peut contribuer à l’équipement de  ce logement. Si vous souhaitez faire un ou plusieurs dons (meubles, électroménager, vaisselle, linge…) vous pouvez vous adresser à la mairie de Beynat au 05.55.85.50.25.


Pour l’heure, aucune autre information n’est disponible et si 8 personnes sont déjà en cours d’achemeninement vers la Corrèze, elles ne devraient pas être dirigées vers Beynat. Du côté de la municipalité, on ne connaît pour l’instant ni la date d’arrivée, ni l’origine, ni la composition familiale des réfugiés pour lesquels le logement est mis à disposition.

__________________________________

Une attention des tous les instants

Si les fêtes de la Toussaint sont un moment important de recueillement dans l’année, les cimetières se doivent d’être à la hauteur des attentes des proches et des familles des défunts.

Entre les travaux de rénovation, les mises aux normes, les extensions… la tâche municipale est parfois longue et complexe à mettre en œuvre. C’est pourtant en ce sens que la municipalité a lancé un programme de travaux sur le cimetière de Beynat.

Des travaux de rénovation et d’agrandissement dont la première tranche est enfin achevée en cette veille des fêtes de la Toussaint, grâce, notamment, à l’investissement sans faille de l’entreprise mandatée à cet effet.

Réfection des allées, espaces paysagés (aménagement réalisé dans les semaines à venir), extension de la surface existante, jonction entre les deux parties (ancien et nouveau cimetière), adaptation aux nouvelles tendances cinéraires, le travail est colossal et il nécessite savoir faire, délicatesse envers les familles, mais aussi une grande rigueur. L'allée centrale et les allées secondaires sont revêtues d’enrobé, le second columbarium est installé. Il comprend 8 cases pouvant contenir 3 urnes chacune. Dans les mois qui viennent c’est le «nouveau» cimetière qui sera aménagé avec le plus grand soin et la plus grande sobriété.

_________________________________

Une belle journée

Tout le monde est unanime, il y a eu beaucoup de monde! Et oui, la Fête de la Châtaigne, nouvelle version a connu un franc succès en cette journée d'automne. Une nouvelle édition qui se voulait sous la signe de la gratuité et de la diversité.

Il faut dire que pour Christian Minos et son équipe, le pari était risqué et n'a laissé aucun répit à la poignée de bénévoles qui depuis de longs mois ont oeuvré sans relâche à proposer à tous une journée attrayante.

Ils ont su allier tradition et modernité, ont du faire preuve de créativité et de beaucoup d'imagination pour faire partager leurs convictions.

Côté coulisses, stress et fatigue ont eu raison de longs mois d'un travail acharné où il a fallu remobiliser des bénévoles usés par plus de deux décennies de fêtes de la châtaigne, convaincre avec professionnalisme les financeurs, ne rien lâcher; entre doute et convictions.

Côté rue, la fête a été belle, le monde omniprésent depuis le matin, des commerçants contents, des élus ravis, des promeneurs enchantés...bref, du bonheur.

Voilà donc la page de cette 23ème édition de la Fête de la Châtaigne de Beynat qui s'est tournée de la plus jolie des manières et au son des bandas.

Félicitations au président Christian Minos, à toute son équipe de bénévoles, aux employés municipaux et à toutes celles et à tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre ont contribué à la réussite de cette grande manifestation.

__________________________________

Arnaud Reynier:Président de la LPO Corrèze

A 40 ans, Arnaud Reynier, est le président de la Ligue de Protection des oiseaux de la Corrèze. Si ses racines rurales l'ont toujours amenées à observer et comprendre la nature, ce n'est qu'à l'âge adulte que ce Beynatois a découvert et s'est passionné pour l'ornithologie.

La LPO

Forte de quelques 46 000 adhérents la LPO est une association reconnue d'Intérêt public depuis 1986 et présente sur 79 départements. Le groupe LPO Corrèze, officialisé en 2002 s'est fédéré en association en 2012 et compte plus de 200 adhérents répartis sur tout le département. En plus de la soixantaine de refuges qu'elle gère, l'association propose des sorties nature et découverte des oiseaux, mais aussi des conférences, des interventions dans les écoles et est présente sur nombre de manifestations.

Un engagement fort

Spécialiste des Faucons Pelerins, Arnaud Reynier, d'ordinaire discret est intarissable lorsqu'il s'agit de partager sa passion et ses nombreuses connaissances des oiseaux. Comptage, ponte, nidification, il est incollable sur les nombreuses espèces qui peuplent notre région ou la traversent dans le cadre de leurs migrations. Ces données collectées après de longues heures d'observations et d'un comptage rigoureux et sont ensuite répertoriées puis centralisées par la LPO au plan national. Ce sont d'excellents indécises de l'état de santé tant de la faune que de la flore locale.

En effet, si on finit pas ne plus les remarquer au quotidien, tant ils font partie de notre environnement naturel, quand, en revanche, pour une raison inconnue, on ne les entend plus ou qu'on ne les voit plus, les oiseaux, quels qu'ils soient manquent cruellement à notre "paysage", allant même jusqu'à générer une ambiance inquiétante.

Des actions de terrains

Les bénévoles de LPO Corrèze multiplient les actions de terrains; depuis le comptage des oiseaux lors de la migration postnuptiale, à la Nuit de la chouette en passant par les différentes enquêtes nationales jusqu'à l'Atlas des oiseaux nicheurs en Limousin. Un travail qui se fait régulièrement en partenariat avec deux associations naturalistes et l'ONCFS de la Corrèze.

Cette année par exemple, un nouveau projet a vu le jour entre LPO France et Vinci Autoroutes dans le cadre de la construction et de la pose de nichoirs à Effraies des Clochers. Il s'agit là d'un programme de conservation d'espèces fragiles ou menacées par la pose de nichoirs dans des bâtiments privés ou publics. Cette action gratuite s'adresse tant aux particuliers qu'aux municipalités.

LPO Corrèze - Arnaud REYNIER
Centre Culturel de Brive-la-Gaillarde
31 Avenue Jean Jaurès
19100 BRIVE-LA-GAILLARDE
Tel : 06 24 97 04 49
Courriel : correze@lpo.fr
Site : http://correze.lpo.fr

Des animations à venir

Vous pourrez retrouver les bénévoles de la LPO Corrèze et Arnaud Reynier sur leur stand dimanche 18 octobre à la Fête de la Châtaigne de Beynat (place de la Poste) où ils proposeront, outre de nombreuses informations, notamment concernant la nourriture des oiseaux en hiver, un atelier de création de nichoirs pour petits et grands.

Lundi 19 Octobre il y aura une sortie d'observation de la migration. Le rendez-vous est fixé à 8h30 à la table d'orientation de Roche de Vic sur la commune d'Albussac (renseignements Arnaud Reynier 06.24.97.04.49.)

Dimanche 25 octobre sortie migration sur les hauteurs du Pescher. Rendez-vous à 9h00 devant l'église du Pescher (renseignements Isabelle Blavignac 06.79.08.52.75.)

Samedi 31 octobre: les jardins d'Ordesa. Rendez-vous à partir de 9h00 à la pépinière Les Jardins d'Ordésa, Eyparsac-Beyssac (renseignements Jean-Marie Chastanet 06.70.40.15.76)

Jeudi 12 novembre, la LPO corrèze tiendra une réunion publique au centre culturel de Tulle à partir de 19h00 (renseignements Arnaud Reynier 06.24.97.04.49.)

_________________________________

Un nouvel artisan

Fabrice Yzorche, plombier chauffagiste

Le tout premier locataire de la nouvelle zone artisanale vient d'entrer en possession de son local et il s'agit d'un plombier.

Et oui, voilà Beynat à nouveau doté d'un artisan plombier en la personne de Fabrice Yzorche.

A 34 ans et après 13 années passées au service d'une entreprise tulliste, il vient de franchir le pas de l'entreprenariat en créant FCS (Fabrice, Chauffage, sanitaires).

Originaire de Favars, c'est l'idée de création d'une zone artisanale avec des services mutualisés qui a séduit ce jeune artisan. Neuf ou rénovation, des énergies renouvelables à la conception et la création de salles de bains, en passant par les réparations, mais aussi l'entretien, les ramonages, Fabrice Yzorche a plusieurs cordes à son arc. Qualifié RGE (Reconnu garant de l'environnement) une qualification pertinente qui permet à ce jeune artisan, au travers d'un démarche volontaire, de mettre en avant son niveau de compétences en matière de performances énergétiques.

Vous pouvez contacter Fabrice Yzorche au 06.77.99.34.42.

______________________________

Rosace, le e-commerce by Sandrine Beaussière

A l’heure où l’implantation ou le maintien du commerce en milieu rural est un véritable enjeu social, certains n’hésitent pas à moderniser cette idée du commerce de proximité.

Rosace

C'est le cas de Sandrine Beaussière qui vient de créer Rosace, un site internet de vente d'objets déco et d'équipement pour la maison, le jardin… Bien loin d'être un jeu, Sandrine nous fait ainsi partager sa passion pour la déco, mais aussi son expertise quant à la qualité des produits qu'elle propose avec sélection très rigoureuse de ses fournisseurs. Depuis de longs mois qu'elletravaille sur le sujet, cette jeune mère de famille a essayé de penser à tout : la gestion des stocks est très stricte, le site parfaitement à jour, les paiements en ligne sont très sécurisés et pour celles et ceux qui le désirent, vous pouvez passer votre commande en ligne et aller directement retirer vos produits directement sur place à Espagnagol où elle a installé ses dépôts.

Un site moderne

Si Rosace est une entreprise, tout ce qu'il y a de plus moderne, le site est convivial, ergonomique et simple d'utilisation. Chaque produit y est détaillé, avec des promos régulières.

La proximité

Si l'on ne connait d'ordinaire ni l'adresse, ni les visages qui se cachent derrière les grands sites de vente de vente en ligne, là nous sommes dans de la proximité. Sandrine habite et travaille déjà à Beynat depuis de nombreuses années. Aux côtés de Pierre, son mari, elle travaille tous les jours au sein de l'entreprise de TP familiale. Découvrez Sandrine, côté déco, sans attendre…

Laissez guider vos envies…

www.rosace-deco.fr

Tel: 09 77 30 84 18

contact@rosace-deco.fr

_______________________________________________________

Conseil municipal

Voici les points qui ont abordés lors de la dernière séance du Conseil municipal de Beynat.

En matière de travaux et plus spécifiquement concernant l’étang de Miel :

Des travaux de réfection de l’organe de vidange, qui est d’origine, doivent être réalisés ; à savoir : l’aménagement d’un bassin de décantation en terre comprenant l’abattage des bois et taillis en rive droite de la pêcherie, la modification de la pêcherie, le remplacement du canal de vidange comprenant terrassements de la chaussée et reconstruction du corps de digue, compactage pied de mouton… la mise en place de 3 piézomètres et reprise des drains de pied pour suivi des fuites éventuelles, la mise en place d’un perré anti batillage après défrichage du parement amont et la mise en place d’un moine immergé. Ces travaux peuvent bénéficier d’une aide financière de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, du Conseil Départemental et éventuellement d’autres financeurs.

Voirie

Concernant la voirie, et après consultation des entreprises, les travaux sur le chemin rural de Montredon, de Fontourcy à Blanchy, de la Perge, d’Espagnagol à La Borderie, de Charageat à la croix de Charageat, de la Croix de Charageat aux Charabottes , à la croix de Charageat, sur la voie communale de Groschamp, de Miel, de Brugeille, drainage et élargissement d’un carrefour à Espagnagol sont attribués à l’entreprise COLAS.

Cimetière

Pour le cimetière, après consultation des entreprises, les travaux de réfection de l’allée principale et des allées secondaires ainsi que la création d’une allée de jonction entre les deux cimetières sont attribués à l’entreprise SIORAT. Pour ce qui est de l’activité économique et dans le cadre de sa politique de développement économique, le Conseil Municipal décide de vendre à Corrèze Equipement une partie d’un bâtiment communal situé le Peuch qui sera transformé en ateliers pour des activités commerciales ou artisanales ; .soit la surface nécessaire à la réalisation de la première tranche (500 m2). A ce jour cinq artisans ont manifesté leur intention d’intégrer ces locaux.

Dans le cadre de sa politique d’animation et de promotion, le Conseil Municipal décide de renouveler la convention passée avec l’association BRENIGES FM PAYS DE BRIVE pour la période du 1er septembre 2015 au 1er septembre 2016. Ce partenariat permet à la commune et aux associations d’annoncer leurs manifestations sous forme de spots pendant une semaine (33 passages par semaine). Les acteurs locaux peuvent être invités à enregistrer dans les studios de Bréniges FM Pays de Brive pour présenter leurs évènements. Les interviews sont diffusées 2 fois pendant la semaine de diffusion des spots. Cette radio peut assurer en direct et sur le terrain la couverture médiatique d’un évènement notoire.

Crise migratoire

Le sujet de la crise migratoire a été abordé et voilà ce qui en ressort : Divers avis sont émis : La commune n’a-t-elle pas le devoir d’être partie prenante comme elle l’a fait en 38-39 ? Il faudrait également que la population s’investisse. La population est-elle prête à accueillir des demandeurs d’asile ? La commune est-elle prête à apporter un financement ? Après débat, le Conseil Municipal décide de créer une commission qui mènera une réflexion quant à l’éventuel accueil de réfugiés après renseignements pris auprès du Ministère de l’Intérieur. Sont volontaires pour siéger à cette commission : Christine Carbonneil, Lucile Bigand, Nelly Lapeyre, Georgette Laumond, Danielle CLAVEL, Michel Marcus et Jean-Michel Leymarie

La prochaine réunion du Conseil municipal de beynat se tiendra au sein de la mairie de Beynat mardi 22 septembre à 20h30

_________________________________________________________

Samedi 19 Septembre

Opération Mairie Morte

La mairie de Beynat sera fermée au public le samedi 19 septembre au matin. Participant à la mobilisation organisée par l’Association des Maires de France (AMF) et relayée par l’Association Départementale des Maires de la Corrèze (ADM 19), les élus de Beynat souhaitent attirer l’attention sur la situation provoquées par les baisses de dotations de l’Etat. Si la contribution des collectivités locales au redressement des comptes de la nation n’est pas sujet à débat, la mise en place de cette contribution est plus contestable.
Contestable dans son ampleur et par la non  prise en compte des diversités locales et la nécessaire péréquation qui n’est pas mise en place;
Contestable dans son équité car l’intensité de l’effort demandé aux collectivités locales n’est pas appliqués de la même manière dans les services de l’Etat;
Contestable dans son calendrier, alors que l’économie est atone, la baisse des dotations de l’Etat engendre inévitablement un ralentissement des projets d’investissement dont les premières victimes sont les entreprises de travaux publics dépendantes pour plus de deux tiers de la commande publique;
Contestable dans sa mise en place car elle se cumule avec une augmentation des contraintes sur les collectivités (agenda accessibilité, modification des rythmes scolaires…) demandant plus d’investissements des collectivités sans contreparties équivalentes de la part de l’Etat;
Contestable enfin localement car elle se cumule avec un effort important de la collectivité de Beynat à redresser ses propres comptes communaux sans alourdir la fiscalité locale afin de ne pas rogner  le pouvoir d’achat des contribuables;
La conséquence de tout cela est un arbitrage quotidien dans les dépenses et les investissements mettant, à terme, en péril le développement de la commune et de ses infrastructures.
Face à cette situation, la commune de Beynat reprend haut et fort le slogan de l’AMF: « J’aime ma commune» et afin d’alerter, fermera ses services administratifs le samedi 19 septembre et sera fermement présente, écharpe au cou, lors de la journée d’action du 19 septembre à Tulle.


Soutenez votre mairie en signant le manifeste sur

http://www.amf.asso.fr/jna/

______________________________________

Concert d'automne

Samedi 26 Septembre

20h30 au Foyer

Voilà une première qui est amenée à se péréniser. Le Concert d'automne se veut d'être une scène ouverte aux jeunes talents de notre région qui méritent de se voir octroyer un véritable lieu de concert avec scène, matériel et logistique à disposition (sonorisation par Ouï Dire Studio de Limoges, location de Piano demi-queue par le Parc Limousin, billetterie de concert). Une manifestation qui aura lieu au Foyer samedi 26 Septembre à 20h30 sous la houlette du Théâtre de l'Entraygue en partenariat avec la mairie et le soutien du Conseil Départemental.

Pour cette première initiative, c'est la délicieuse Marjolaine Paitel et son quintet qui ouvriront "le bal".

Aucune esthétique musicale n'est arrêté et notre scène sera ouverte à tous!

Marjolaine Paitel et son quintet

Miss Corrèze 2009, éducatrice spécialisée, auteur, compositeur et interprète de talent, Marjolaine a de quoi faire rêver des générations entières de jeunes filles; mais loin d'avoir la tête dans les nuages, voilà une jeune femme bien dans sa vie et dans son époque.

La première édition de ces Concerts d'Automne invite Marjolaine Paitel et son Quintet pour une soirée de présentation de son album: Au devant du miroir.

Une ambiance glamour et jazzy, pour ce premier album avec des compositions et des reprises de la chanson française, revisitées. Une belle soirée en perspective avec Florent Lapeyre au piano, Sébastien Farge à l'accordéon, Damien Guzu à batterie et Jim Monneau à la contrebasse. Réservation conseillée: nombre de places est limité!

Une belle initiative du Théâtre de l'Entraygue pour faire vivre la scène beynatoise!

Renseignements et réservations Mairie de beynat: 05.55.85.50.25.

_______________________________________

La rentrée pour 146 enfants aux Lucioles

C'est un véritable temps de rentrée qui attendait hier les 146 enfants du Groupe Scolaire des Lucioles et leurs enseignants.

Les 6 enseignants titulaires accueilleront ainsi

24 enfants en Petite et Moyenne Section

23 en Grande Section

22 en Grande Section et CP

24 en CP-CE1

25 en CE1-CE2

25 en CM1-CM2

Parents et enfants ont été acceuillis par la directrice Marie-Christine Barry qui a brièvement présenté le fonctionnement du groupe scolaire, Monsieur le Maire Jean-Michel Monteil qui souhaité une bonne rentrée à tous, rappelant l'importance de cette structure scolaire au sein de la commune et Christine Carbonneil, adjointe en charge des affaires scolaires qui n'a pas manqué de rappeler les nouveaux aménagements mis en place pour le périscolaire (deux fois une heure trente par semaine au lieu de 4 fois quarante cinq minutes l'année dernière).

_____________________________________

Tous les dimanches et toute l'année

Peut être ne l'a-t-on pas assez répété, les marchés hebdomadaires mis en place par la municipalité se tiennent tous les dimanches matin de 8h00 à 12h30 sur la place du marché et celle du Souvenir, et ce, durant toute l'année.

Même s'ils ont vu le jour en ce début d'été, ils n'ont pas vocation à n'être que de simples animations saisonnières. Ce marché hebdomadaire répond à une demande des Beynatois et à une évolution des modes de consommation et des attentes de la population.

Si aujourd'hui plus personne n'hésite à acheter via Internet, rien ne remplace la proximité et la convivialité. Que ce soit pour les locaux ou pour les nouveaux habitants, une des caractéristiques essentielle de la vie en milieu rural, c'est la convivialité. Et là, rien de plus convivial qu'un marché en plein air.

___________________________________________

Inscriptions sur les listes électorales

Dans le cadre de la prochaine échéance électorale, en décembre 2015, il est procédé à  la réouverture exceptionnelle des délais d’inscription. Les personnes remplissant les conditions pour être électeur, non inscrites sur les listes électorales, ayant changé d’adresse sur la commune de Beynat, ou ayant eu des modifications dans leur état-civil (mariage, divorce etc…), ainsi que les personnes ayant acquis la nationalité française sont informées que la date limite pour les inscriptions sur les listes électorales est fixée au mercredi 30 septembre 2015 à 17h00, afin de pouvoir participer aux scrutins de 2015.


Vous devez vous présenter muni(e) : d’une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport), d’un document prouvant que vous êtes domicilié(e) dans la commune (factures de téléphone fixe, E.D.F, votre avis d’imposition, une quittance de loyer…)


A noter également que les jeunes français atteignant l’âge de 18 ans sont invités à prendre contact avec la mairie de leur domicile pour vérifier s’ils sont bien inscrits.


Pour tous renseignements, bien vouloir s’adresser à la Mairie de Beynat. Tél 05.55.85.50.25.

_______________________________________________________________________ .

Code et Design Roche de Vic.com. 2011.
N'hésitez pas à nous contacter!